Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

H&M critiquée de ne vendre qu'en ligne sa collection qui met en vedette Ashley Graham

On vous l'annonçait la semaine dernière avec joie: Ashley Graham est l'un des mannequins stars de la campagne studio automne-hiver 2016 de H&M aux côtés de Karly Loyce et de Soo Joo Park. La publicité n’est pas pour une ligne de vêtements taille plus, ce qui en fait une des premières campagnes de vêtements « réguliers » dans laquelle elle est en vedette. C'est une première pour l'enseigne, mais il y a cependant un vrai bémol...

Seul problème et qui n'est pas minime, les modèles pour lesquels Ashley pose ne seront pas disponibles en magasins, mais seulement en ligne.

H&M prend enfin part à la conversation qui entoure l’image corporelle et l’inclusion, plusieurs thèmes tendent à revenir. Tous sont d’accord pour dire qu’il est temps pour l’industrie de changer comme la mode n’a pas qu’une seule taille. Une chose que vous entendrez tout le temps est la croyance que l’industrie n’aura pas vraiment changé tant qu’on parlera encore de ces « étapes ».

La marque qui semblait enfin s'engager activement dans la conversation qui entoure l’image corporelle et l’inclusion a raté son effet.

@hm

A photo posted by A S H L E Y G R A H A M (@theashleygraham) on

@hm fall campaign 🍂

A photo posted by A S H L E Y G R A H A M (@theashleygraham) on

Autrement dit, l'effet d'annonce était prometteuse, mais ne sont pas suivis des faits. C'est franchement clairement un flop.

A photo posted by Abby Zacky (@zackyliciouss) on

Voici les modèles de la collection

La ligne studio d'H&M

Magnfique Ashley Graham

Ashley Graham
Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.