Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'Impact l'emporte sur le C.D. FAS 3-2 au Salvador

SANTA ANA, El Salvador - L'Impact de Montréal a survécu à une deuxième demie mouvementée au cours de laquelle deux penalties ont été accordés et un joueur a été expulsé et il a signé une victoire de 3-2, mercredi, face au Club Deportivo FAS.

L'Impact (2-0-0) quittera donc le Salvador avec trois points de plus en banque et le contrôle de son groupe en Ligue des Champions de la CONCACAF. Il avait défait le FAS (0-0-2) par la marque de 1-0, le 5 août dernier au stade Saputo. L'autre équipe au sein du groupe, les Red Bulls de New York, n'a toujours pas joué.

Andrés Romero et Marco Di Vaio, deux fois, ont trouvé le fond du filet pour l'Impact, qui a dû se défendre à 10 pendant le dernier quart d'heure de jeu à la suite de l'expulsion de Felipe pour accumulation de cartons jaunes. L'Impact a également profité de son séjour au Salvador pour signer une première victoire à l'étranger cette saison.

Jorge Moran et Marcio Teruel ont fourni la réplique pour le FAS.

L'Impact était en avant 2-1 à la mi-temps, mais le FAS a créé l'égalité dès la 51e minute sur un penalty. Jonathan Aguila a chuté après un léger contact dans la surface de réparation quand il a coupé entre Karl Ouimette et Matteo Ferrari. Teruel a converti le penalty en tirant à gauche, tandis que le gardien Evan Bush a plongé de l'autre côté.

Les visiteurs ont toutefois répliqué de la même manière à la 60e minute. L'arbitre a appelé un penalty quand Ignacio Piatti est tombé dans la surface. Cette fois, le gardien Adolfo Menendez a choisi le bon côté, mais la frappe de Di Vaio était puissante et près du poteau et Menendez n'a pu l'arrêter.

Les joueurs en blanc, bleu et noir ont été en mesure de préserver leur avance même après l'expulsion de Felipe. Le FAS a appliqué beaucoup de pression en fin de rencontre, particulièrement lors des arrêts de jeu, mais la défensive montréalaise a tenu le coup.

L'Impact s'était imposé au cours de la première demi-heure et avait pris le contrôle avec deux buts rapides à la 7e et la 8e minute de jeu.

Romero avait d'abord complété une poussée orchestrée par Piatti et Di Vaio en tirant du côté éloigné pour déjouer Menendez.

Peu de temps après la relance, Dilly Duka avait lancé Piatti en un-contre-un du côté gauche avec un long ballon. L'Argentin avait remis de l'autre côté à Di Vaio qui s'en venait en appui et l'attaquant avait choisi le bon côté pour surprendre Menendez à contre-pied.

Le FAS avait ensuite tranquillement calmé le jeu avant de commencer à devenir l'équipe dominante. Ils avaient été particulièrement menaçants sur les coups de pied arrêtés et c'était à la suite d'un corner qu'ils avaient réduit l'écart de moitié. Moran avait récupéré le ballon à l'extérieur de la surface de réparation et sa frappe avait dévié sur un joueur de l'Impact avant d'aboutir dans le fond du filet.

L'Impact était privé du défenseur Hassoun Camara (carton rouge) et de son entraîneur-chef Frank Klopas (sorti de sa zone technique), qui avaient écopé de suspensions automatiques. Heath Pearce, Gorka Larrea et Justin Mapp étaient aussi absents en raison de blessures.

Le onze montréalais sera de passage à New York samedi afin d'affronter les Red Bulls en championnat de la MLS. Ils joueront leurs matchs du groupe 3 de la Ligue des Champions de la CONCACAF contre ces mêmes Red Bulls le 17 septembre, au stade Saputo, et le 22 octobre, au Red Bull Arena.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.