Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'infirmière accusée des meurtres de huit aînés aurait confessé ses crimes

Le Centre de toxicomanie et de santé mentale de Toronto (CAMH) avait alerté la police en septembre au sujet des meurtres allégués de huit résidents de centres de soins de longue durée, après des révélations en ce sens de l'accusée, a appris CBC.

Selon une source de CBC proche de l'enquête, la police de Toronto a alors informé d'autres corps policers, puisque les morts n'avaient pas eu lieu sur son territoire.

L'ex-infirmière praticienne Elizabeth Wettlaufer est accusée du meurtre prémédité des huit patients de la région de Woodstock, alors qu'elle y travaillait dans des foyers pour aînés.

Selon son compte Facebook, l'accusée a souffert de toxicomanie, mais disait dans un commentaire affiché en ligne en septembre 2015 qu'elle était sobre depuis un an.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.