Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Australie: Isabelle Lagacé et Mélina Roberge semblaient beaucoup s'amuser avant d'être accusées de trafic de cocaïne

Les deux Québécoises accusées dans une histoire rocambolesque de trafic de drogue en Australie avaient l'air de passer un très beau voyage avant d'être arrêtées.

Mélina Roberge et Isabelle Lagacé ont partagé de nombreuses images de leur croisière de luxe vers l'Australie sur Instagram... jusqu'à ce qu'elles soient arrêtées pour avoir tenté de passer 30 millions $ de cocaïne en contrebande.

Let the #sea set you #free 💙🌊🌎

A photo posted by Isza (@belliszaa) on

Sur les photos, on voit les deux femmes en train de se baigner dans la mer, de boire de l'eau de coco sur la plage, de se faire tatouer en Polynésie française...

Collect moments, not things. #Tahiti 🌺🍈

A photo posted by Isza (@belliszaa) on

French Polynesia got us like ... 💉🌎 #dumbanddumber

A photo posted by @melinar___ on

#VitaminSea 🍊

A video posted by Isza (@belliszaa) on

La police affirme que 35 kilos de cocaïne ont été retrouvés dans les valises des deux femmes lorsque leur bateau de croisière a accosté à Sydney. Les autorités ont aussi trouvé 60 kilos de drogue dans la cabine d'André Tamine, un Canadien de 63 ans.

Les trois voyageurs font face à des accusations de contrebande de cocaïne à des fins de revente.

Ils risquent la prison à vie s'ils sont reconnus coupables.

Avec La Presse canadienne

Cet article initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l'anglais.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le petit guide de la drogue en voyage

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.