Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Jack Sherman, ancien guitariste des Red Hot Chili Peppers, est mort

Il avait collaboré au premier album du groupe, «The Red Hot Chili Peppers», sorti en 1984, et participé à l'écriture du suivant, «Freaky Styley».

Jack Sherman, ancien guitariste des Red Hot Chili Peppers, est mort à l’âge de 64 ans, a annoncé le groupe de rock mené par Anthony Kiedis ce vendredi 21 août, sans préciser la cause de son décès.

«La famille Red Hot Chili Peppers souhaite à Jack Sherman un bon voyage vers l’au-delà, puisqu’il nous a quittés», a écrit le groupe sur Instagram. «Jack a joué sur notre premier album ainsi que sur notre première tournée à travers les États-Unis. C’était un gars unique et nous le remercions pour tous les moments, les bons, les mauvais, et les autres», a ajouté le groupe de Los Angeles, partageant également une photo souvenir.

Comme l’indique le site d’information américain Deadline, Jack Sherman avait remplacé le guitariste Hillel Slovak, engagé parallèlement avec le groupe What is this?, sur le premier album éponyme du groupe sorti en 1984. Il a également co-écrit le suivant, Freaky Styley, sorti un an plus tard, mais a été remplacé par Hillel Slovak avant la sortie de l’album, alors que ce dernier revenait de son aventure avec What is this?. Il avait encore collaboré aux albums The Abbey Road EP (1988) et Mother’s Milk (1989).

Jack Sherman s’était toutefois dit «déshonoré» en 2012 lorsqu’il n’avait pas été invité à la cérémonie d’introduction des Red Hot Chili Peppers au Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland, dans l’Ohio. «C’est vraiment douloureux de voir toutes ces célébrations et d’en être exclu», avait-il dit selon NME.

Jack Sherman avait aussi travaillé avec Bob Dylan, Tonio K. ou George Clinton.

Ce texte a été publié originalement sur le HuffPost France.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.