Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Jeux olympiques 2018: Fasel reconnaît qu'il ne sera pas facile de convaincre la LNH

Canada's players celebrate after scoring during the Men's Ice Hockey Quarterfinals Canada vs Latvia at the Bolshoy Ice Dome during the Sochi Winter Olympics on February 19, 2014. AFP PHOTO / ALEXANDER NEMENOV (Photo credit should read ALEXANDER NEMENOV/AFP/Getty Images)
ALEXANDER NEMENOV via Getty Images
Canada's players celebrate after scoring during the Men's Ice Hockey Quarterfinals Canada vs Latvia at the Bolshoy Ice Dome during the Sochi Winter Olympics on February 19, 2014. AFP PHOTO / ALEXANDER NEMENOV (Photo credit should read ALEXANDER NEMENOV/AFP/Getty Images)

SOTCHI, Russie — Le président de la Fédération internationale de hockey, René Fasel, affirme qu'il « ne sera pas facile » de conclure une entente pour assurer la présence des joueurs de la LNH aux Jeux olympiques d'hiver de 2018.

Fasel a confié à l'Associated Press que la FIHG a entrepris le processus de consultation auprès des joueurs et des dirigeants pour en venir à un accord en vue des Jeux olympiques de 2018 à Pyeongchang, en Corée du Sud.

Fasel a répété que « notre objectif demeure de convaincre la LNH de venir en Corée », mais il a ajouté que c'est un « long processus » et que ce « ne sera pas facile. »

La FIHG doit conclure un accord avec les représentants de la LNH, l'Association des joueurs de la LNH et le Comité international olympique. La question d'assurance en cas de blessures aux joueurs est le principal point qui pose problème.

Lors des derniers Jeux olympiques à Sotchi, une entente a été conclue sept mois avant l'événement.

INOLTRE SU HUFFPOST

Montreal Canadiens v Ottawa Senators - Game Three

Canadiens contre Sénateurs - 19 avril 2015

Popular in the Community

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.