Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Justin Trudeau est surnommé «petite patate» en Chine

Si vous lui demandiez de résumer la visite de Justin Trudeau en Chine, la ministre du Commerce international aurait deux mots pour vous: «petite patate».

En entrevue avec CNBC au sommet du G20 à Hangzhou, Chrystia Freeland a affirmé qu'elle était «très fière» du surnom que les Chinois avaient donné au premier ministre canadien: «petite patate».

Non, le sobriquet n'a rien à voir avec le fait que le premier ministre aime manger de la poutine. C'est plutôt une déformation de son nom de famille, qui ressemble étrangement au mot mandarin pour «patate». Et le petit? C'est parce qu'il est le fils du grand. Pierre-Elliot Trudeau aurait donc été «grande patate».

Selon Chrystia Freeland, le surnom est une preuve de l'accueil «chaleureux» que les Chinois ont réservé à la délégation canadienne.

«Petite patate», qui est au dernier jour de sa visite officielle en Chine, ne s'est pas encore prononcé sur le sobriquet.

INOLTRE SU HUFFPOST

Justin Trudeau en Chine

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.