Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'Américain détenu pour espionnage à Cuba cesse sa grève de la faim (avocat)

L'Américain détenu pour espionnage à Cuba cesse sa grève de la faim (avocat)
|

L'Américain Alan Gross, arrêté à Cuba en 2009 et condamné à 15 ans de prison pour espionnage, a mis un terme vendredi à la grève de la faim qu'il avait commencée le 3 avril, a annoncé son avocat depuis Washington.

"Je suspends ma grève de la faim à partir d'aujourd'hui" vendredi, a déclaré Alan Gross, 64 ans, dans un communiqué dicté depuis sa cellule de La Havane à son avocat américain, Scott Gilbert.

Il prévient toutefois que "d'autres actions auront lieu", sans plus de précisions.

Selon Me Gilbert, Alan Gross a décidé de mettre un terme à sa grève de la faim après une conversation téléphonique qu'il a eue avec sa mère, qui fêtera ses 92 ans mardi prochain.

Alan Gross a été arrêté à Cuba en décembre 2009 et condamné à 15 ans de prison pour avoir introduit du matériel de transmission satellitaire interdit à Cuba.

Il avait entamé sa grève de la faim pour "protester contre le traitement inhumain" auquel il s'estimait soumis. Dans le même temps, il appelait Cuba et les Etats-Unis "à mettre un terme à ce supplice honteux".

Mecredi, le ministère cubain des Affaires étrangères avait assuré qu'Alan Gross se trouvait "en bonne condition physique" et que son état de santé était "normale et stable".

ahg/gde/rap

Before You Go

Popular in the Community

Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.