Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le nouveau Jeep Wrangler aurait 300 chevaux

Courtoisie

Jeep envisage une gamme de nouvelles motorisations pour la prochaine génération de Wrangler, conservant le V6 Pentastar actuellement en fonction, mais ajoutant une version hybride enfichable et un moteur diesel.

Mais la version qui pourrait faire jaser le plus les amateurs, c’est sans aucun doute celle aperçue dans une photo-espionne, et rapportée par le média américain Automotive News. Cette dernière serait propulsée par un moteur quatre cylindres turbo dont la puissance pourrait être portée à 300 chevaux. Le nom de code de ce nouveau moteur indique bien l’intention du constructeur : Hurricane.

Les vrais amateurs auront reconnu le nom Hurricane, du nom de la motorisation quatre cylindres Willys qui équipait les moteurs des Jeep CJ au cours des années 50. Il afficherait cependant une version beaucoup plus moderne, puisque le nouveau moteur exécuté par Fiat Chrysler Automobile utiliserait un bloc tout aluminium, plus léger, et un turbocompresseur à double volute (un peu à l’image des voitures de performance allemandes), sans oublier l’injection directe.

Le Jeep Wrangler avec cette nouvelle motorisation ne devrait pas voir le jour tout de suite cependant, puisque la nouvelle génération du mythique véhicule tout terrain n’est prévue que pour l’année modèle 2018. On devrait donc le voir apparaitre fin 2017 sur les scènes des grands salons de l’auto.

Jeep et FCA travailleraient aussi de concert avec la firme allemande ZF, celle-là même qui est à l’origine des transmissions neuf vitesses actuellement de rigueur sur la majorité des véhicules FCA, pour la mise en chantier d’une nouvelle transmission plus efficace, mais n’offrant cette fois que huit vitesses. Rien n’a filtré quant au maintien de la boite manuelle.

Même si les dirigeants de FCA refusent de confirmer la venue d’une telle motorisation plus puissante, certains porte-paroles de la compagnie ont confirmé que la priorité des concepteurs du nouveau Jeep Wrangler devrait être l’économie de carburant. Or, comme c’est le cas chez Ford notamment (sans oublier Mercedes-Benz et la nouvelle E 300 2017 à moteur quatre cylindres), l’utilisation d’une plus petite cylindrée et d’un turbo permet de conserver la puissance tout en affichant une cote de consommation plus petite.

Autre nouveauté, le Jeep Wrangler diesel pourrait faire une apparition dans la gamme. Les véhicules diesel étant garants d’un couple plus important à bas régime, ce type de motorisation pourrait aussi servir le souci d’économie de FCA puisqu’il pourrait déplacer la masse relativement lourde du gros Jeep (la version Wrangler Unlimited pèse tout de même 1 957 kilos ou 4 314 livres dans sa version la plus imposante) avec un peu plus de facilité.

Quant à la motorisation hybride branchable, elle pourrait s’inspirer de la technologie qui fera son apparition sur le Chrysler Pacifica dont l’arrivée est prévue en juin 2016.

Il faudra cependant attendre quelques mois avant d’obtenir confirmation de ces nouvelles motorisations.

VOIR AUSSI

Chrysler Pacifica 2017
Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.