Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le pape ira peut-être à Cuba en septembre en plus de séjourner aux États-Unis

CITÉ DU VATICAN, État de la Cité du Vatican - Le pape François pourrait faire un détour par Cuba quand il se rendra aux États-Unis en septembre, mais le Vatican prévient qu'aucune décision ferme n'a encore été prise.Du crédit a été accordé au souverain pontife dans les rapprochements récents survenus entre les États-Unis et Cuba, après près de 60 ans de tensions. Le pape avait notamment transmis des lettres aux principaux dirigeants des deux pays, les invitant à tenir des entretiens, et le Vatican a été l'hôte de leurs délégations lors de négociations qui ont suivi.Le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi, a cependant précisé que les discussions avec le gouvernement cubain pour que le pape fasse un séjour à Cuba n'en étaient qu'à un stade préliminaire. Le quotidien Wall Street Journal a été le premier à évoquer un arrêt possible du pape à Cuba.Le pape doit visiter trois villes américaines pendant la dernière semaine de septembre. Il s'adressera au Congrès et rencontrera le président Barack Obama à la Maison-Blanche. Il prendra la parole devant les Nations unies, à New York, et assistera à un rassemblement familial à Philadelphie.François pourrait devenir le troisième souverain pontife à visiter l'île communiste. Le pape Jean Paul II a effectué une visite historique à Cuba en 1998. Son successeur, Benoît XVI, y est allé en mars 2012.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.