Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le réchauffement climatique pourrait signer la fin des haricots et d'autres aliments, littéralement

Si la COP 21 ne parvient pas à un accord pour contenir le réchauffement de la planète à deux degrés supplémentaires, cela pourrait être la fin des haricots. Littéralement.

Le légume, qui existe sous près de 14 000 formes différentes et dont on peut aussi bien consommer les graines que les gousses, pâtirait en effet grandement d'une hausse du mercure: sans une température inférieure à 19°C pendant la nuit, de nombreuses variétés ne parviennent pas à se développer et un réchauffement important diminuerait donc de moitié les terrains propices à sa culture d'ici 2050, selon le Centre international d'agriculture tropicale.

Une situation qui pourrait mettre en danger d'autres aliments. Le HuffPost en a rassemblé quelques-uns dans l’infographie interactive ci-dessous.

» Passez votre souris sur les différents produits pour avoir plus d'informations:

Voir aussi:

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.