Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'humoriste Simon Laroche lance une campagne de financement motivée par l'émission «Fugueuse»

«FAIS PAS ÇA FANNY! C'T'UN PIÈGE! C'T'UNE BELLE VESTE, MAIS C'T'UN PIÈGE!»
Facebook/Fugueuse

L'humoriste Simon Laroche a lancé une campagne de financement pour venir en aide aux victimes d'exploitation sexuelle en raison de sa passion pour l'émission Fugueuse.

«À chaque fois que j'écoute l'émission la Fugueuse, je passe mon temps à crier: "FAIS PAS ÇA FANNY! C'T'UN PIÈGE! C'T'UNE BELLE VESTE, MAIS C'T'UN PIÈGE!" et je déteste à mourir Damien et Natacha... les 2 estis de serpentards!», a-t-il écrit sur la page de sa campagne de financement.

Les dons amassés iront à la Maison de Mélanie, l'organisme offre une «aide directe, neutre et efficace auprès des victimes de la traite humaine à des fins d'exploitation sexuelle».

«Cette campagne de financement n'est en aucun cas liée à TVA, à Encore télévision ou à la Maison de Mélanie. Il s'agit d'une initiative personnelle», a précisé l'humoriste.

L'humoriste a été découvert par Éric Salvail en 2015. Dans la foulée des allégations d'inconduites sexuelles reposant contre l'animateur, Laroche avait laissé entendre qu'il aurait pu être une victime d'Éric Salvail.

À voir aussi:

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.