Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Lise Thibault a fait bondir les dépenses de 120 000 $

Agence QMI

Les dépenses du cabinet du lieutenant-gouverneur du Québec ont monté en flèche après l'arrivée en poste de Lise Thibault. Pour l'année financière 1997-1998, les montants remboursés par Patrimoine Canada ont fait un bond de 120 000 $, passant de 20 000 $ à 140 000 $.

Ces dépenses ont progressé presque chaque année, atteignant un sommet de 235 650 $ en 2002-2003. Le tableau des dépenses a été présenté au procès pour fraude et abus de confiance de l'ex-lieutenante-gouverneure lors du témoignage d'un vérificateur comptable de Patrimoine Canada, Vincent Daluz.

Le document démontre que ce sont surtout les dépenses hors capitale, donc effectuées à l'extérieur de la ville de Québec, qui ont subi la plus importante hausse.

En 1996-1997, les montants remboursés hors Québec s'élevaient à 16 000 $. L'année suivante, Lise Thibault a fait grimper la facture à plus de 117 000 $. Ces dépenses ont grimpé jusqu'à 206 850 $ en 2002-2003.

Le prédécesseur de Lise Thibault, Jean-Louis Roux, n'a occupé ses fonctions que deux mois, entre septembre et novembre 1996. Il succédait à Martial Asselin qui a été en poste pendant 16 ans, jusqu'à l'arrivée de M. Roux.

Le tableau démontre que durant son mandat de 10 ans, Lise Thibault a obtenu plus de 1,8 million de dollars de Patrimoine Canada.

À partir de 2004, Patrimoine Canada a instauré un nouveau système de remboursement pour mieux contrôler les dépenses. Les subventions annuelles ont été plafonnées à 45 600 $ pour les dépenses sur le territoire de Québec et à 101 772$ pour les dépenses hors capitale.

Lise Thibault a été lieutenante-gouverneure du Québec du 30 janvier 1997 au 8 juin 2007.

INOLTRE SU HUFFPOST

Popular in the Community

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.