Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

COVID-19: la liste des CHSLD touchés est incomplète

Même si 17 cas ont été rapportés depuis le 5 avril au Centre Le Cardinal, à Pointe-aux-Trembles, le CHSLD n'est jamais apparu sur la liste du ministère de la Santé.
Le Centre Le Cardinal est un CHSLD privé conventionné de Pointe-aux-Trembles, rattaché au CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal.
Le Centre Le Cardinal est un CHSLD privé conventionné de Pointe-aux-Trembles, rattaché au CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal.

Au moins un CHSLD touché par la pandémie de COVID-19 manque sur la liste des milieux de vie pour aînés affectés tenue par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Depuis le 5 avril, le Centre Le Cardinal de Pointe-aux-Trembles a rapporté 17 cas de résidents infectés à la COVID-19 au CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. Cela représente 8% des 204 lits, ce qui placerait le CHSLD privé conventionné en jaune sur la liste du MSSS.

La directrice générale du Centre Le Cardinal, Sylvie St-Hilaire, ne s’explique donc pas pourquoi son établissement est absent de la liste. «Je vais être honnête avec vous, moi-même je me pose la question», a-t-elle affirmé en entrevue avec le HuffPost Québec, lundi matin.

«On transfère chaque jour l’information à notre CIUSSS, qui la transfère au ministère. On collabore, on n’a rien à cacher», assure-t-elle.

La gestionnaire est d’ailleurs convaincue que le CIUSSS a bel et bien reçu l’information. «Ils ont un tableau à remplir. Si je retarde, on m’appelle pour que je l’envoie», dit-elle.

Le gouvernement rend publique la liste des CHSLD et résidences privées pour aînés touchés par l’épidémie de coronavirus depuis le 14 avril, soit plus d’une semaine après le premier cas déclaré par le Centre Le Cardinal.

Plus de 180 CHSLD et RPA figuraient sur la liste lors de sa plus récente mise à jour, samedi, mais pas le Centre Le Cardinal.

Le CIUSSS n’a pas été en mesure de confirmer s’il avait acheminé ou non les informations concernant les 17 cas confirmés au Centre Le Cardinal au MSSS et nous a renvoyé au ministère.

Du côté du MSSS, on affirme que «données officielles, validées et vérifiées sont celles qui sont publiées sur notre site à tous les jours».

«Les délais concernant l’apparition ou non d’une ressource ayant des cas sur la liste pourrait s’expliquer qu’il faut confirmer les cas avant de publier le tout, soit par des tests ou des enquêtes épidémiologiques», a écrit le porte-parole Nicolas Vigneault lundi après-midi.

Les données dont dispose le MSSS indiquent toutefois que 12 cas ont été confirmés au Centre Le Cardinal, a-t-il indiqué un peu plus tard. Le ministère ne pouvait pas, à ce moment-là, expliquer pourquoi l’établissement ne se retrouvait pas dans la liste des milieux de vie pour aînés touchés par la COVID-19. Le porte-parole a indiqué que des vérifications étaient en cours auprès du CHSLD et du CIUSSS.

«Un des meilleurs CHSLD»

Lucienne Lalonde, dont la mère de 87 ans est hébergée au Centre Le Cardinal depuis cinq ans, ne s’inquiète pas de l’omission. Elle assure que le CHSLD fait preuve de beaucoup de transparence depuis le début de l’épidémie.

Elle affirme avoir reçu des communications régulières de l’établissement sur l’évolution de la maladie entre ses murs. «Le 10 avril, par exemple, on nous a dit qu’ils avaient établi une zone chaude (pour les patients atteints), une zone tiède et une zone froide», affirme-t-elle. Pour l’instant, aucun résident dans l’unité où réside la mère de Mme Lalonde n’aurait contracté la maladie.

«J’ai des nouvelles de ma mère toutes les semaines. La dernière photo que j’ai reçue elle avait l’air bien, elle avait les cheveux propres et tout», assure-t-elle, en ajoutant que ses soeurs et elles sont «toujours impressionnées» par le service donné par l’établissement.

«À mon avis, c’est un des meilleurs CHSLD. Je ne pourrais pas être plus satisfaite.»

Stéfany Cormier, dont le grand-père a séjourné au centre Le Cardinal avant son décès, avait des commentaires similaires à propos de l’établissement. Elle-même infirmière auxiliaire en centre hospitalier, Mme Cormier a qualifié les soins offerts aux résidents d’«exemplaires». «Je suis plus que reconnaissante des bons soins que mon grand-père a eus durant son séjour au centre Le Cardinal», a-t-elle affirmé.

Mais l’omission du CHSLD sur la liste du ministère a néanmoins créé de l’anxiété pour une de ses employées, qui a demandé à garder l’anonymat par crainte de représailles. «Je me demande si le fait que nous ne soyons pas sur la liste pourrait vouloir dire que mes employeurs n’auraient pas signalé les cas», a-t-elle écrit au HuffPost. «J’avoue être stressée chaque jour et me demande sans cesse s’ils nous disent tout ou nous cachent des trucs.»

De son côté, Mme Lalonde, qui a elle-même eu la COVID-19, ira bientôt rendre visite à sa maman comme proche aidante. «J’ai reçu mon test négatif jeudi dernier, donc j’attends un papier de mon médecin pour y aller.»

MISE À JOUR 20/04/2020: Cet article a été mis à jour pour inclure des données fournies par le MSSS sur le nombre de cas confirmés au Centre Le Cardinal.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.