Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Longueuil: une plage inaccessible, dénonce le RAPLIQ

Impossible de se rendre sur place en transport en commun.
Ville de Longueuil

La plage de Longueuil serait accessible, mais impossible d'accès. C'est ce que dénonce un groupe de militants pour les des personnes handicapées.

Malgré les installations pour les personnes à mobilité réduite, notamment une rampe de mise à l'eau, se rendre sur place en transport en commun est impossible. Même si le Réseau de transport de Longueuil (RTL) offre une navette qui part du métro de Longueuil à l'île Charron.

«Tous les autobus qui desservent la plage ont une rampe d'accès pour les fauteuils roulants. Le problème, c'est qu'il faut réaménager le quai à l'arrivée», explique la porte-parole du RTL, Anik Le Marquand.

Le 20 juillet, le RAPLIQ (Regroupement des activistes pour l'inclusion au Québec) a envoyé une mise en demeure à la présidente du RTL, Colette Éthier. On lui a répondu que le RTL et la Ville évaluaient les possibilités de réaménagement.

«On nous souligne que c'est un projet pilote. Mais on l'entend souvent, l'excuse du projet pilote», dénonce la présidente du RAPLIQ, Lindat Gauthier.

Contactée par le HuffPost Québec, la Ville de Longueuil a confirmé que le site sera réaménagé dès la fin des vacances de la construction. Les travaux devraient être terminés d'ici le 19 août.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.