Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Red Bull n'a pas voulu sponsoriser le saut sans parachute de Luke Aikins, jugé trop dangereux (VIDÉO)

Un saut de plus de 7500 mètres d'altitude, sans parachute. Cette idée folle est le défi très sérieux qu'a relevé Luke Aikins samedi 30 juillet à Los Angeles, en Californie. Lancé en chute libre, ce spécialiste du wingsuit et du basejump devait atterrir dans un immense filet de 30 mètres sur 30, suspendu à 76 mètres du sol. Ce saut, baptisé "Heaven sent" ("Tombé du ciel"), a été jugé si dangereux par Red Bull que la marque n'a pas souhaité le sponsoriser, d'après L'Équipe.

Luke Aikins est pourtant une star du parachutisme. Avec plus de 18 000 sauts à son actif, il fait même partie de l'équipe Red Bull. La célèbre marque de boissons énergisantes avait sponsorisé le saut de Felix Baumgartner, qui avait franchi le mur du son en 2012 en sautant de plus de 39 000 mètres. Baumgartner avait d'ailleurs été entraîné par Luke Aikins, indique France 24.

Pour réaliser cet exploit d'une dangerosité extrême, le parachutiste a réalisé 34 sauts tests. À chaque fois, il tombait parfaitement dans le filet après avoir déclenché un parachute à 300 mètres du sol, preuve selon lui que le saut peut se dérouler sans accroc. Mais France 24 indique que tous ses essais n'ont pas été concluants. Un mannequin de 91 kilos lancé à sa place a par exemple traversé le filet avant d'éclater au sol.

VOIR AUSSI:

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.