Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Lydia Bouchard a déjà fait les auditions de «La Voix»

Mais aucun juge ne s’était retourné, malheureusement...

La danseuse professionnelle Lydia Bouchard, connue du grand public pour son rôle de maître dans Révolution, a plus d’un talent dans sa besace. Elle en a fait la démonstration mardi soir lors de son passage à La semaine des 4 Julie, alors qu’on a pu voir (en exclusivité) son audition à l’aveugle réalisée pour l’émission La Voix, en 2013.

Ce segment n’avait jamais été diffusé, mais Julie Snyder s’est fait un plaisir de le montrer au public, alors qu’elle recevait sur son plateau la sympathique danseuse, chorégraphe, metteure en scène, autrice… et chanteuse!

Lydia Bouchard, alors âgée de 30 ans, avait interprété la chanson Je ne veux pas dormir ce soir, de Jean-Pierre Ferland, lui qui était également juge pour la téléréalité, à l’époque.

«Si vous avez choisi cette chanson-là pour me faire plaisir, vous avez réussi», lui assure d’ailleurs l’auteur-compositeur-interprète.

Malgré tout, aucun juge ne s’était retourné pendant sa chanson.

«Et ce n’est vraiment pas grave!» a affirmé Lydia Bouchard, pendant son entrevue avec Julie Snyder.

La danseuse croit qu’il est important pour un artiste de passer des auditions, pour se mettre en danger.

«Il faut se mettre dans la merde!» a-t-elle lancé.

La maman de trois enfants, dont l’aînée est âgée de dix ans, a également abordé la conciliation travail-famille, précisant qu’il s’agit d’un mythe.

Elle a confié que sa famille avait toujours été sa priorité, que son travail était parfois passé au second plan, mais que comme toutes les mamans, ce qui «prend le bord», c’est surtout le temps pour soi-même.

Mercredi soir, Julie Snyder reçoit sur son plateau Patricia Paquin et Louis-François Marcotte, les Denis Drolet, ainsi que Bernard Derome.

La semaine des 4 Julie est diffusée du lundi au jeudi à 21h, sur les ondes de V, et est disponible en rattrapage sur noovo.ca.

À voir également:

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.