Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

«Big Brother Célébrités»: Marie-Chantal Toupin ne lâche pas le morceau

«La fille gentille s’est couchée… Là, ça va brasser…»
Noovo

Même si elle a eu l’opportunité de faire amende honorable avant de quitter le manoir de Big Brother Célébrités, la sortie de Marie-Chantal Toupin, dimanche de la semaine dernière, ne fut pas de tout repos.

Les propos offensants de la chanteuse, tenus après un mélange d’alcool et de médicaments (qui a semblé avoir de plus en plus le dos large), lui ont notamment attiré les foudres des chroniques de Hugo Dumas et de Sophie Durocher, dans les pages de La Presse et du Journal de Montréal, respectivement.

Les entrevues que la principale intéressée devait accorder à la suite de son élimination ont été déplacées, avant d’être carrément annulées.

Sa participation à La semaine des 4 Julie fut limitée à une courte entrevue accordée sur la banquette arrière d’une voiture… afin de laisser la place à une intervention de Fabrice Vil, qui a donné son point de vue éclairé sur la structure sociale ayant pris forme dans la maison, et l’importance pour l’interprète de Maudit bordel de faire une introspection afin de prendre pleinement conscience de la teneur de ses propos.

Ce dimanche 7 février, Marie-Chantal Toupin a refait surface sur Facebook en publiant tour à tour deux messages, disons, curieux.

«Se la fermer est pénible. Un jour la vérité sera dite», a-t-elle d’abord lancé dans l’univers.

Premier constat : aucune majuscule. Déjà, il y a anguille sous roche.

Capture d'écran Facebook/Marie-Chantal Toupin

Quelques heures plus tard, la chanteuse a enchaîné avec une seconde publication dans laquelle elle ne lésinait pas sur l’utilisation des trois petits points. Dans ce message qui s’apparentait à un télégramme, elle disait d’abord effectuer son confinement chez elle à la suite de son passage à L’île Bizard.

«Encore en confinement… Enfant sage… Même pas sortie prendre mon nouveau camion… Juste pelleté balcon… Même pas été faire épicerie et même pas de visites… Même pas de marches avec mes chiens… Parce que c’est ça, la COVID», pouvait-on lire.

Puis, elle a poursuivi en disant qu’elle était prête à retourner dans la maison de Big Brother pour «brasser ça, cette baraque-là».

«La fille gentille s’est couchée… Là, ça va brasser… il n’y a pas d’action là-dedans… Ça prend une qui passe à l’action… Si on veut garder le monde en alerte, c’est un jeu? Non? … Go. Go. Go. Je vais vous divertir… Et là, ils vont patiner… qui serait là?» a-t-elle lancé.

Les deux messages en question ont été supprimés lundi matin.

Quelqu’un lui a peut-être rappelé, entretemps, les conseils qu’elle a reçus à sa sortie... ou simplement les règles et le fonctionnement d’une téléréalité?

Capture d'écran Facebook/Marie-Chantal Toupin
Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.