Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Martin-Luc Archambault ne sera pas de la prochaine saison de «Dans l'oeil du dragon»

Il avait annoncé son souhait de ne pas participer à la prochaine saison avant la controverse de jeudi.

Martin-Luc Archambault ne sera pas dragon dans la prochaine saison de l'émission Dans l'oeil du dragon diffusée à Radio-Canada après s'être retrouvé dans l'eau chaude jeudi pour un logiciel controversé.

Martin-Luc Archambault avait annoncé son souhait de ne pas participer à la prochaine saison avant la controverse de jeudi. L'ancien dragon avait mentionné le 12 septembre dernier à Radio-Canada qu'il ne serait pas de retour pour la prochaine saison. «Nous ne l'avions pas annoncé à ce moment, car nous attendions de pouvoir annoncer l'identité de son successeur en même temps», explique-t-on dans un courriel.

M. Archambault a été critiqué après que La Presse eut révélé qu'il se serait «enrichi avec Wajam, un logiciel de publicités intempestives qui s'est introduit dans l'ordinateur de millions d'internautes dans le monde».

Contacté par La Presse, M. Archambault affirme ne pas être impliqué dans cette affaire. En 2017, il a vendu ses actifs à une société de Hong Kong, Iron Mountain Technology Limited (IMTL). Cette même année, à la réception du rapport préliminaire du Commissariat, Wajam a ainsi affirmé «qu'elle n'était plus responsable des pratiques de cette entreprise en vertu de la Loi», indique La Presse.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.