Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

COVID-19 : Choisir le bon masque pour vos enfants

Le masque de papa et maman ne convient souvent pas à leurs petits visages.

Le masque ne devrait pas quitter nos minois de sitôt. Pas pour nous protéger de la COVID-19, mais pour éviter de contaminer les autres en cas d’infection, comme le répètent les autorités sanitaires. Petit guide pour bien masquer la marmaille.

Les mesures en cours pour les jeunes

En octobre dernier, Québec a étendu le port du masque obligatoire aux enfants de 10 ans et plus dans les transports en communs ainsi que dans les lieux publics, fermés ou partiellement couverts.

Les règles se sont également resserrées au retour du congé des Fêtes. Les élèves de la première à la quatrième année doivent depuis le 11 janvier porter le masque (artisanal ou jetable, au choix) dans les corridors et aires communes. Ceux en cinquième et sixième année doivent désormais l’enfiler en tout temps, même à leur pupitre.

Au secondaire, les étudiants auront l’obligation dès le 18 janvier de porter le masque de procédure, qui sera distribué deux fois par jour, toute la journée, dès qu’ils mettent le pied sur le terrain de l’école.

Seuls les enfants à la maternelle sont exemptés du port du masque en milieu scolaire.

MASQUES ARTISANAUX EN TISSU : QUOI SURVEILLER?

La couvrance

Le masque idéal doit couvrir le nez, la majeure partie des joues et atteindre le dessous du menton. On évite les modèles avec une couture centrale qui permettent aux particules projetées en respirant, en parlant ou en toussant de se propager.

L’ajustement

Il est essentiel de miser sur un masque destiné aux enfants, sinon de taille petite ou ultra ajustable. Pourquoi? Puisqu’il ne doit pas laisser d’espace sur les côtés, le dessus ou le dessous afin d’éviter que les gouttelettes s’échappent. Non, le masque de maman ne fera pas.

Idéalement, il doit être muni d’un pince-nez malléable, permettant au masque d’épouser la courbe de celui-ci, donc de diminuer les fuites et de réduire la formation de buée dans les lunettes.

Ce masque, par exemple, semble trop grand pour le visage de cette fillette.
Ce masque, par exemple, semble trop grand pour le visage de cette fillette.

Le confort

Le masque ne doit pas être collé à la bouche de l’enfant. Premièrement, puisque c’est inconfortable lorsqu’on le porte pendant plusieurs heures, mais aussi puisque s’il devient humide et que l’enfant le manipule, il y a plus de risque de contamination.

Pour plus de confort, on mise aussi sur les fixations ou attaches derrière la tête, plutôt que derrière les oreilles. L’élastique a tendance à irriter la peau à la longue.

Il va sans dire qu’une bonne respirabilité est également primordiale.

Le tissu

Mauvaise nouvelle : il n’y a aucun tissu qui garantit à 100% filtration et protection contre la pulvérisation, selon une étude de l’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST). Seuls les sacs d’aspirateur HEPA se qualifieraient, mais il est quasi impossible d’en faire un masque.

L’Agence de la santé publique du Canada conseille sinon de miser sur un masque constitué d’au moins 3 couches, dont 2 constituées de tissu serré comme du coton ou du lin, puis d’une «troisième couche (centrale) en tissu filtrant, comme un tissu de polypropylène non-tissé». Assurez-vous simplement qu’il soit lavable facilement.

Psst : Aucune norme n’encadre la fabrication et la vente des masques non chirurgicaux au Canada pour l’instant.

Comment choisir en ligne ou en magasin?

Comme il n’y a pas de taille de masque standardisée et qu’on ne peut pas les essayer avant de passer à la caisse, il devient difficile de savoir s’ils correspondront à la bouille de notre progéniture.

On peut tout de même vérifier que le modèle offre des possibilités d’ajustement, qu’il est muni d’un pince-nez, que le nez et la bouche semblent dégagés sur le mannequin, puis qu’il est assez long pour atteindre le dessous du menton. La plupart des fabricants indiquent les mesures exactes en ligne ou sur l’emballage.

Voici une sélection de masques québécois pour enfants qui nous ont ravis :

COVID-19 - Des masques québécois pour enfants
VRAI OU FAUX? Ce qu'il faut savoir de la COVID-19
Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.