Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

«M'entends-tu?»: la deuxième saison s'annonce aussi mordante que la première

«Dans la saison 2, je vous le dis: y’a aucune scène qui n’est pas bonne», confie Ève Landry.
Florence Longpré, Ève Landry et Mélissa Bédard dans <em>M'entends-tu?</em>
Télé-Québec
Florence Longpré, Ève Landry et Mélissa Bédard dans M'entends-tu?

Les scènes bouleversantes et les répliques bonbons ne manquaient pas dans la première saison de l’étonnante série M’entends-tu?. Et, si on se fie à la bande-annonce, la deuxième saison risque d’être tout aussi savoureuse.

Télé-Québec a publié la bande-annonce de la deuxième saison, ce mardi 17 décembre, en plus d’annoncer qu’elle diffuserait les trois premiers épisodes en rafale le 13 janvier, sans pause publicitaire.


Dans la deuxième saison de cette série se déroulant dans un quartier défavorisé de Montréal, on retrouve les trois amies après une «séparation difficile» (on se rappelle que la première saison se finissait sur un drame qui amenait Ada en prison). Ada (Florence Longpré) semble avoir toujours de la difficulté à gérer sa colère, alors que le parcours de Carolanne (Ève Landry) aura des conséquences irréversibles pour les trois amies.

«Dans la saison 2, on ne va pas nécessairement où les gens nous attendent. On aborde des enjeux peut-être plus complexes, difficiles», affirme Pascale Renaud-Hébert, une des auteures.

Pour les plus impatients, Télé-Québec prévoit aussi, le 6 janvier, la diffusion d’une émission spéciale sur les coulisses de M’entends-tu?, composée notamment d’entrevues avec les actrices de la série.

«Dans la saison 2, je vous le dis: y’a aucune scène qui n’est pas bonne», confie d’ailleurs l’interprète de la discrète Carolanne, Ève Landry.

M’entends-tu? sera diffusée à Télé-Québec dès le 13 janvier.

À voir également:

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.