Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Michael Jordan verse 6,58 millions de dollars à un musée afro-américain

FILE - In this Aug. 21, 2015, file photo, former NBA star and current owner of the Charlotte Hornets, Michael Jordan, smiles at reporters in Chicago. Jordan has made another major donation, pledging $5 million to the Smithsonian's new African-American history museum on the National Mall, officials at the National Museum of African American History and Culture announced Monday, Aug. 8, 2016. (AP Photo/Charles Rex Arbogast, File)
ASSOCIATED PRESS
FILE - In this Aug. 21, 2015, file photo, former NBA star and current owner of the Charlotte Hornets, Michael Jordan, smiles at reporters in Chicago. Jordan has made another major donation, pledging $5 million to the Smithsonian's new African-American history museum on the National Mall, officials at the National Museum of African American History and Culture announced Monday, Aug. 8, 2016. (AP Photo/Charles Rex Arbogast, File)

Michael Jordan a fait un don de 6,58 millions de dollars au nouveau musée Smithsonian de l'Histoire Afro-Américaine.

Les responsables du Musée National de l'Histoire Afro-Américaine et de la Culture ont révélé mercredi le don de l'ex-grand joueur de basketball. Le musée doit ouvrir ses portes le 24 septembre.

En reconnaissance de cette contribution, le musée nommera une partie de l'aile réservée aux sports au nom de Jordan. Ce dernier a également donné le maillot qu'il portait lors de la finale de la NBA de 1996 afin qu'il soit exposé au sein de la collection du musée.

Jordan a déclaré par voie de communiqué que ce don a été rendu possible en partie par les athlètes eux-mêmes, dont Jesse Owens, qui a brisé la barrière raciale.

Le directeur du musée Lonnie Bunch a précisé que cette contribution permettra au musée de poursuivre sa vision qui consiste à démontrer comment les athlètes noirs ont changé la face du sport et de la société américaine.

À VOIR AUSSI:

INOLTRE SU HUFFPOST

La marche
Daniel Milchev via Getty Images
Le consensus est clair: rien de tel que la marche. C'est une activité pratique (elle permet de se rendre là où on le souhaite), accessible à tous (pas besoin de salle de sport), et elle "convient à tous les âges et à tous les niveaux", selon Michelle Walter-Edwards, directrice du service de santé de l'Université de Marymount (Virginie). Surtout, elle permet de réduire les risques de décès prématuré, de maladies comme l'hypertension et de dépression, comme l’explique Adam Wright, un coach new-yorkais.
La course à pied
lzf via Getty Images
Vous voulez passer au niveau supérieur? Mettez-vous à la course à pied. Cette activité permet de fortifier les jambes et les abdominaux, d’entretenir les genoux et le bassin, d’améliorer la santé cardiovasculaire, et de continuer à brûler des calories après l’effort, explique Joe English, coach à Portland (Oregon) sur le blog U.S. News Eat+Run: "Avec l'âge, il faut peut-être ralentir la cadence, mais la course à pied permet de conserver un corps tonique et mince, même en vieillissant, ce qui a des avantages pour chacun de nous."
Les squats
Click Images via Getty Images
Selon Christopher Stepien, kinésiologue spécialiste des douleurs chroniques à la clinique Barefoot de Parsippany (New Jersey), si vous avez les jambes qui chancellent comme celles de Bambi après une série de squats, vous devriez probablement en faire plus souvent. Ils aident à prévenir les risques de blessures lombaires, de lésions de la hanche, des genoux et des chevilles, vous rendent plus souple, et améliorent l'équilibre et la communication entre le cerveau et les muscles. Ils facilitent également le transit intestinal, en "améliorant la qualité des fluides corporels et la distribution des nutriments aux tissus, organes et glandes des parties inférieures du corps".
Le relevé turc
Todd Burandt via Getty Images
Si vous n'avez jamais entendu parler de cet exercice au nom original, un peu d’attention, s'il vous plaît! Il s'agit de tenir une girya au dessus de sa tête tout en passant de la position allongée à la position debout, puis l'inverse. Pour Kelly Coffey, coach individuelle chez Strong Coffey Personal Training à Northampton (Massachussets), "c'est le plus utile des exercices qui font appel à tout le corps". Et si vous ne le faites pas jusqu'au bout, ou sans la girya, il vous aidera quand même à travailler la force, la coordination et l’équilibre.
La natation
Caiaimage/Sam Edwards via Getty Images
Une paire de lunettes de natation et hop, vous voilà paré-e! Selon Kevin B. White, coach personnel à Bethesda (Maryland), et auteur de School Yourself into Shape, la natation est un exercice qui convient à tous les âges. C'est non seulement un excellent entraînement cardiovasculaire mais un moyen de "fortifier les muscles tout en protégeant les articulations", ajoute-t-il.
Les pompes
Guido Mieth via Getty Images
Les pompes vous évoquent peut-être un exercice pour les bras mais elles font travailler tout le corps, y compris le torse, les jambes et les abdominaux, explique Arwen Fuller, professeur adjoint du service des sciences de l'exercice et du sport de l'Université de l'Utah. Vous aimez les défis? Faites des pompes avec les pieds sur un banc, ou augmentez le rythme et la résistance, et inspirez tout en remontant. Fatigué? Faites des pompes sur les genoux ou debout contre un mur.
La planche
Justin Lambert via Getty Images
On présente souvent la planche comme un exercice visant à renforcer les abdominaux, mais selon Heather Worthy, directrice régionale du service innovation et bien-être au YMCA Anthony Bowen, à Washington, c'est bien plus que cela. Cet exercice fait travailler les abdominaux, les bras, les épaules et le dos, améliore l'équilibre et la posture, renforce les membres inférieurs et aide à atténuer les maux de dos. Pour les plus courageux, Heather Worthy recommande de lever une jambe – puis l'autre – à quelques centimètres du sol, ou de faire la planche sur une surface en pente. Si vous voulez limiter l'effort, choisissez une surface inclinée vers le haut.
Les tractions en pronation
DrGrounds via Getty Images
Il est possible que vous n'en ayez pas fait depuis la primaire mais tout porte à croire que cet exercice convient à tous les âges. "Il renforce le tronc, les bras, les épaules, les abdominaux, le plancher pelvien, les mains et les avant-bras, car c'est tout le corps que l'on soulève", ajoute-t-elle. Selon l'équipement dont vous disposez, vous pouvez rendre l'exercice plus difficile en ajoutant une ceinture lestée (si vous aimez les défis), ou en utilisant une machine à traction assistée (histoire de vous stimuler).
Les étirements
AmmentorpDK via Getty Images
Et pour rester dans le registre de l'école primaire, on ne peut pas faire plus simple et efficace que les étirements (que ce soit en touchant vos orteils ou en faisant des fentes latérales), explique Shane Allen, coach et nutritionniste du sport à Dallas. "Les étirements entretiennent la souplesse et les muscles", explique-t-il. Ils sont censés réduiraient les risques de blessure. Alors, si vous sentez qu’ils deviennent douloureux, réduisez la cadence.
Une alimentation saine
Chris Gramly via Getty Images
Sauf si vous participez à des compétitions d’alimentation sportive, manger n'est pas vraiment ce que l'on peut appeler un sport. Mais selon M. Allen, qui travaille aussi pour un service de livraison de repas, la nourriture est la "partie la plus importante de n'importe quel programme d'entraînement, devant l’exercice". Une alimentation équilibrée – à base de fruits, de légumes, de protéines maigres et de graisses saines – vous procurera l’énergie nécessaire à n’importe quel programme d'entraînement. Le meilleur étant bien entendu "celui que vous ferez vraiment", conclut Arwen Fuller.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.