Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Xbox One X: Microsoft annonce le retour de sa manette géante et la rétrocompatibilité avec la première Xbox

Microsoft

Depuis quelques années, la nostalgie fonctionne très bien, au cinéma, mais aussi dans les jeux vidéo. On l'a notamment vu avec Pokémon GO et la mini NES. Alors, quand Microsoft a parlé du futur, ce dimanche 11 juin, en annonçant sa nouvelle Xbox One X, la société en a aussi profité pour ramener à la vie une relique du passé.

La manette de la première Xbox va en effet renaître de ses cendres, rapporte Polygon. «The Duke» (c'est son petit surnom) est restée célèbre de par sa taille très imposante. Toujours dans le rayon nostalgie, Microsoft a annoncé la rétrocompatibilité pour la Xbox One (le fait de pouvoir jouer aux jeux de la première Xbox sur la dernière). Toutes ces annonces ont été effectuées en amont de l'E3 de Los Angeles, le plus grand salon du jeu video.

Le pad devrait être disponible pour le temps des Fêtes. Si l'on ne connaît pas encore le prix, on sait que la manette devrait être compatible avec les consoles Xbox et les PC fonctionnant sous Windows 10. De plus, pour cette réédition, la manette va se doter d'un écran au niveau du logo et de deux gâchettes supplémentaires.

Pour bien se rendre compte de la différence de taille, il suffit de regarder les quatre manettes mises côte à côte dans le cadre d'un comparatif par la chaîne Youtube ThePapiGfunk.

La Xbox One X, «la console la plus puissante jamais conçue», selon le responsable de l'équipe Xbox, Phil Spencer, sera lancée mondialement le 7 novembre au prix de 499 dollars. Le groupe a profité de l'occasion pour dévoiler un catalogue de 42 nouveaux jeux, dont 22 disponibles en exclusivité sur sa nouvelle machine.

À voir également :

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.