Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Montréal: Giuliana Fumagalli s'excuse pour son comportement

La mairesse de l'arrondissement Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension faisait face à des départs et à une plainte pour harcèlement.

La mairesse controversée de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension a pris la parole publiquement, lundi, pour la première fois depuis l'éclatement d'allégations de harcèlement psychologique. Elle s'est excusée pour son comportement.

Giuliana Fumagalli, élue en novembre avec l'équipe de Projet Montréal, a connu une série de départs depuis qu'elle est devenue mairesse d'arrondissement. Un processus de médiation a même été mis en place par la mairesse de Montréal, Valérie Plante, afin de régler une plainte pour harcèlement déposée par une employée.

«Je vais prendre l'occasion pour présenter mes excuses à toute personne qui a été blessée par mes propos. Je souhaite réitérer ma confiance envers la fonction publique et à tout le monde qui travaille à l'arrondissement», a-t-elle dit.

Selon TVA, ce processus a mené au retrait de la plainte.

En plus de la plainte pour harcèlement, Mme Fumagalli a perdu quatre membres de son personnel politique depuis son élection il y a moins de sept mois. Des sources ont indiqué qu'elle aurait l'habitude de s'en prendre verbalement aux cadres de l'arrondissement.

Mme Fumagalli aurait également eu un comportement répréhensible lorsqu'elle était employée de Postes Canada. Elle a été suspendue pour avoir pris un voyage non autorisé, sous de faux prétextes.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.