Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Netflix refuse d'ajouter à «The Crown» un message d'avertissement

Netflix estime que la série «The Crown» est déjà suffisamment présentée comme une oeuvre de fiction.
<em>The Crown</em> saison 4 sur Netflix
Capture d'écran "The Crown" saison 4 sur Netflix
The Crown saison 4 sur Netflix

Une fin de non recevoir. La quatrième saison de la série The Crown diffusée sur Netflix continue de déchainer les passions. La semaine dernière, le ministre britannique de la Culture, Oliver Dowden, a estimé que la plateforme devrait clairement indiquer que sa série à succès est une fiction, par le biais par exemple d’un encart. «Sans cela, je crains qu’une génération de téléspectateurs qui n’ont pas connu ces événements prennent la fiction pour la réalité», avait-il notamment déclaré dans le Mail on Sunday.

Mais Netflix ne l’entend pas de cette oreille. Comme le relaie la BBC, le réseau a opposé une fin de non-recevoir à cette demande dans un communiqué de presse. Le géant de la VOD estime que The Crown est déjà suffisamment présenté comme une oeuvre de fiction. «Nous sommes convaincus que nos membres comprennent que c’est une œuvre de fiction largement basée sur des événements historiques. En conséquence, nous n’avons pas l’intention - et n’en voyons pas le besoin - d’ajouter un message d’alerte», indique Netflix dans son communiqué.

Le ministère de la Culture britannique n’était pas le seul à plaider pour un tel encart. Dans de récentes déclarations, le frère de Lady Di, Charles Spencer, a également demandé l’ajout d’un avertissement au début de chaque épisode.

Cette quatrième saison se penche notamment sur la rencontre entre le prince Charles, jouée par Josh O’Connor, et la princesse Diana, incarnée par Emma Corrin, ainsi que leur histoire d’amour. L’héritier du trône y est cependant présenté comme particulièrement froid et infidèle.

Ce texte a été publié originalement sur le HuffPost France.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.