Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Au NBA All-Star Game 2016, on ne parle pas de politique, même quand on est le chanteur d'Arcade Fire

Ça y est : le monde du basketball américain a entamé sa pause annuelle de festivités, le All-Star Game. Pendant trois jours, la ville de Toronto reçoit -et elle est la première ville non-américaine dans ce cas- les meilleurs joueurs, les passionnés les plus célèbres du sport et même quelques glorieux amateurs. Ainsi, comme de coutume, l'événement a débuté vendredi 12 février avec le match des célébrités.

D'un côté, l'acteur Kevin Hart coachait une formation de stars américaines, comme Jason Sudeikis ou Nick Cannon quand de l'autre, Drake dirigeait une équipe canadienne avec notamment les tennismen Eugenie Bouchard et Milos Raonic ou encore le chanteur d'Arcade Fire, Win Butler. C'est d'ailleurs ce dernier qui a été élu MVP, meilleur joueur du match.

Mais visiblement, la chaîne américaine ESPN n'avait aucune envie qu'une quelconque polémique vienne entacher le weekend. Alors quand le grand musicien d'1m94 a tenté de vanter la sécurité sociale canadienne aux millions de téléspectateurs et d'électeurs américains qui assistaient au spectacle, la journaliste de la chaîne Sage Steele a préféré lui retirer le micro à toute vitesse, comme le montre notre vidéo en tête d'article. Pas très sport.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.