Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Oscars 2015: nos prédictions (VIDÉO)

Préparez-vous à la grande messe du cinéma. La 87e cérémonie des Oscars qui se tiendra dimanche soir sur la scène du Dolby Theater à Los Angeles distribuera ses prestigieuses statuettes aux futurs lauréats. Un rendez-vous à ne pas manquer pour les mordus de 7e art. Voici nos prédictions.

MEILLEUR FILM

American Sniper

Birdman

Boyhood

The Grand Budapest Hotel

The Imitation Game

Selma

The Theory of Everything

Whiplash

Boyhood de Richard Linklater ou Birdman d’Alejandro González Iñárritu? C’est à peu près l’unique suspense auquel on aura droit dans cette catégorie. Même si notre cœur balance pour le superbe The Grand Budapest Hotel, il est quasiment certain que le trophée n’ira pas au réalisateur dandy Wes Anderson. Birdman, un très bon film néanmoins bourré de défauts, devrait remporter la suprême récompense.

MEILLEUR RÉALISATEUR

Alejandro González Iñárritu pour Birdman

Richard Linklater pour Boyhood

Bennett Miller pour Foxcatcher

Wes Anderson pour The Grand Budapest Hotel

Morten Tyldum pour The Imitation Game

Encore là, Birdman sort grand favori. Il vient de repartir avec plusieurs prix très importants remis par tous les syndicats hollywoodiens brisant ainsi le «momentum» qu’avait pu bénéficier Boyhood depuis son couronnement à la dernière cérémonie des Golden Globes.

MEILLEUR ACTEUR

Steve Carell dans Foxcatcher

Bradley Cooper dans American Sniper

Benedict Cumberbatch dans The Imitation Game

Michael Keaton dans Birdman

Eddie Redmayne dans The Theory of Everything

L’acteur britannique Eddie Redmayne devrait sans aucun doute remporter les grands honneurs pour son rôle touchant, quoiqu’assez classique, de l’astrophysicien Stephen Hawking dans The Theory of Everything. Mais attention à Michael Keaton, un prétendant sérieux. Son interprétation d’une vedette déchue qui tente de retrouver sa gloire perdue a été acclamée par la critique.

MEILLEURE ACTRICE

Marion Cotillard dans Deux jours, une nuit

Felicity Jones dans The Theory of Everything

Julianne Moore dans Still Alice

Rosamund Pike dans Gone Girl

Reese Witherspoon dans Wild

Prononcez en cœur avec moi le nom de Julianne Moore! Eh oui, grosse année pour l’actrice américaine. Après avoir reçu le prix d'interprétation à Cannes pour Maps to the Stars de David Cronenberg, c’est elle qui repartira avec la statuette pour une autre participation cette fois, celle dans Still Alice des cinéastes Wash Westmoreland et Richard Glatzer.

Signalons également la présence dans cette catégorie de Reese Witherspoon pour son jeu «forcé» dans Wild, le dernier film de Jean-Marc Vallée et l’arrivée-surprise de Marion Cotillard pour son incroyable rôle dans le long métrage des frères Dardenne, de loin notre comédienne favorite.

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE

Robert Duvall dans The Judge

Ethan Hawke dans Boyhood

Edward Norton dans Birdman

Mark Ruffalo dans Foxcatcher

J. K. Simmons dans Whiplash

La course avantage J.K. Simmons (Whitplash). Il faut dire que son interprétation en enseignant tyrannique n’est pas passée inaperçue raflant tous les prix sur son passage. Par contre, Edward Norton (Birdman), son concurrent le proche, suit de près.

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE

Patricia Arquette dans Boyhood

Laura Dern dans Wild

Keira Knightley dans The Imitation Game

Emma Stone dans Birdman

Meryl Streep dans Into the Woods

Patricia Arquette (Boyhood) est plutôt bien placée pour obtenir la convoité statuette. L’actrice incarne avec sensibilité une mère courage prête à tout pour ses enfants.

MEILLEUR SCÉNARIO ORIGINAL

Birdman

Boyhood

Foxcatcher

The Grand Budapest Hotel

Nightcrawler

L’occasion ici pour les membres de l’Académie de primer The Grand Budapest Hotel. On l’espère, car il serait vraiment dommage de passer sous le radar le chef-d’œuvre de Wes Anderson. Plantée au cœur d’une Europe au bord de la destruction, cette fable à la fois tragique et comique est un merveilleux conte philosophique sur ce qu’il peut rester de notre humanité.

MEILLEUR FILM D’ANIMATION

The Boxtrolls

Song of the Sea

Le Conte de la princesse Kaguya

How to Train Your Dragon 2

Big Hero 6

On a eu un gros coup de cœur pour Le Conte de la princesse Kaguya des studios Ghibli réalisé par le Japonais Isao Takahata. Toutefois, le film d’animation How to Train Your Dragon 2 du Canadien Dean DeBlois semble être plébiscité par l'industrie.

MEILLEUR FILM EN LANGUE ÉTRANGÈRE

Ida (Pologne)

Léviathan (Russie)

Les Mandarines (Estonie)

Timbuktu (Mauritanie)

Les Nouveaux sauvages (Argentine)

Un grand combat entre deux Slaves s’annonce dans cette catégorie. Le magnifique Ida contre le machine Léviathan. Les paris sont ouverts. Nous jetons notre dévolu sur le film russe d’Andreï Zviaguintsev et sa critique ouverte contre le système Poutine.

Toutefois, une surprise est toujours possible, surtout que l’Académie nous a habitués à rarement couronner les chouchous, en particulier dans cette catégorie. Alors pourquoi pas Timbuktu d’Abderrahmane Sissako qui traite du fondamentalisme au Sahel ou bien la comédie Les Nouveaux sauvages Damián Szifron? À suivre dimanche devant notre téléviseur.

INOLTRE SU HUFFPOST

Demi Moore, 1989
Jim Smeal via Getty Images
Évidemment, Demi Moore est une grande actrice, mais elle n’a certainement pas les mêmes talents en ce qui concerne le design de mode. Pour la cérémonie de 1989, la vedette est arrivée vêtue d’une tenue qu’elle avait elle-même conçue : un short de vélo et un bustier, complétés par une demi-robe de bal. Ce n’est sans doute pas son meilleur coup mode, par contre, elle a au moins réussi à faire parler d’elle. \n
Lizzy Gardiner, 1995
Ron Galella via Getty Images
La designer de costumes Lizzy Gardiner s’est présentée aux Oscars de 1995 dans une robe faite entièrement de cartes or American Express. Apparemment, elle avait à l’origine voulu porter la robe du film «The Adventures Of Priscilla, Queen Of The Desert », mais la compagnie de carte de crédit avait refusé. Gardiner a donc choisi de porter la carte elle-même, expliquant qu’elle était trop «fauchée» pour s\'acheter une vraie robe. En 1999, la robe s’est retrouvée à l’encan et a été vendue pour 12 000$, fonds qui ont été remis à la recherche contre le SIDA.
Jennifer Lawrence, 2013
Dan MacMedan via Getty Images
Quand Jennifer Lawrence a accepté son Oscar pour meilleure actrice (et est tombée dans les marches, ce faisant), son immense robe Dior couture est immédiatement devenue iconique. De plus, qui pourrait oublier le moment où elle a fait un doigt d’honneur dans la salle de presse?
Hilary Swank, 2005
L. Cohen via Getty Images
Si vue de face, la robe portée par Hilary Swank pour la cérémonie des Oscars de 2005 semblait conservatrice, c’est lorsque l’actrice se tournait que la robe révélait un dos hyper sexy. C’était assurément la robe de la soirée!
Charlize Theron, 2002
Albert L. Ortega via Getty Images
Charlize Theron est généralement sans failles sur le tapis rouge. Après avoir perdu tout le poids gagné pour son rôle dans «Monster», la vedette était en grande forme et portait une robe seyante Gucci pour le montrer. Son bronzage, par contre, était un peu moins seyant. La beauté sud-africaine affichait un hâle excessif (en plus de sourcils pratiquement invisibles), qui a fait la joie des critiques. Charlize Theron a cependant fini la soirée avec une statuette dorée, alors rira bien qui rira le dernier.
Michelle Obama, 2013
The White House via Getty Images
Michelle Obama a surpris l’assistance de la cérémonie des Oscars quand elle est apparue sur scène pour remettre le trophée du meilleur film, en 2013. Vêtue d’une robe Naeem Khan, la Première dame était superbe. Par contre, quand la cérémonie a été télédiffusée en Iran, la robe de Michelle Obama a été photoshoppée pour qu’elle comporte des manches et un col plus haut, afin de ne pas offenser le public iranien. Elle remettait en plus l’Oscar au film «Argo», que les autorités iraniennes avaient qualifié de film anti-iranien. \n
Angelina Jolie, 2012
Dan MacMedan via Getty Images
Quand Angelina Jolie est apparue sur le tapis rouge en 2012, tous les yeux étaient tournés vers… sa jambe droite. L’ouverture extra haute de sa robe, qui permettait de voir sa jambe au complet, a fait jaser. Sa jambe a sans doute été la vedette de la soirée!
Geena Davis, 1992
Ron Galella via Getty Images
Le look «Moulin rouge rencontre robe de mariée de Las Vegas» de Geena Davis a été le clou de la soirée des Oscars en 1992. Si l’actrice s’est retrouvée sur toutes les listes possibles de célébrités mal habillées, on salue tout de même son audace.
Celine Dion, 1999
Jim Smeal via Getty Images
Céline Dion s’était-elle habillée dans le noir avant les Oscars de 1999? C’est l’impression que la vedette québécoise a donnée en arrivant sur le tapis rouge vêtue d’un smoking à l’envers. Le fedora et les lunettes de soleil ont porté le coup de grâce à ce look raté. \n
Cher, 1986
Julian Wasser via Getty Images
Est-ce que quelqu’un s’attendait vraiment à autre chose de la part de Cher? La diva ultime est apparue sur la liste des célébrités les moins bien habillées de la soirée avec ce look signé Bob Mackie. Elle a cependant porté son ensemble révélateur avec classe, ce que l\'on salue bien bas.
Cher, 1988
Jim Smeal via Getty Images
Deux ans plus tard, la star a récidivé avec un autre look signé Bob Mackie. Connue pour montrer beaucoup de peau, Cher n’a pas fait exception à son habitude pour la cérémonie de 1988, rapportant le trophée de meilleure actrice pour son rôle dans «Moonstruck».
Halle Berry, 2002
LUCY NICHOLSON via Getty Images
La robe Elie Saab portée par Halle Berry en 2002 fait sans doute partie des moments les plus mémorables des Oscars. En plus de catapulter le designer libanais au rang de grand du tapis rouge, elle a écrit une page dans l’histoire des Noirs, en devenant la première femme afro-américaine à remporter un trophée de meilleure actrice.
Gwyneth Paltrow, 2002
S. Granitz via Getty Images
On est bien loin des années Goop! Aux Oscars en 2002, Gwyneth Paltrow s’est présentée avec un look gothique, signé Alexander McQueen. Le tissu transparent révélait cependant beaucoup de détails et aujourd’hui, l’actrice admet qu’elle aurait peut-être dû porter un soutien-gorge.
Anne Hathaway, 2013
Steve Granitz via Getty Images
Si son rêve de remporter un Oscar est devenu réalité, trouver la robe parfaite pour la cérémonie a été plus difficile que prévu pour Anne Hathaway. L’actrice avait à l’origine choisi une robe Valentino, mais quand elle a appris qu’une de ses collègues du film «Les Misérables» allait porter quelque chose de similaire, elle a finalement opté pour une robe rose Prada. Les coutures étaient cependant drôlement situées, ce qui avait un effet peu flatteur pour la poitrine d’Anne Hathaway.
Barbra Streisand, 1969
Ron Galella via Getty Images
L’idée de Barbra Streisand de porter un costume pattes d’éléphants pour les Oscars de 1969 pouvait sembler audacieuse au départ, mais c’est quand elle est arrivée sur le tapis rouge que l’audace a été élevée à un autre niveau. En effet, l’actrice et chanteuse ne s’était pas rendu compte que son costume, une fois photographié, était complètement transparent… \n
Sacha Baron Cohen, 2012
Steve Granitz via Getty Images
L’humoriste Sacha Baron Cohen est arrivé aux Oscars de 2012 habillé comme son personnage du film «The Dictator», tenant les cendres de Kim Jong Il, qu’il a ensuite lancées sur le costume Burberry de Ryan Seacrest. On ne veut pas connaître le prix du nettoyage…
Diane Keaton, 2004
Vince Bucci via Getty Images
20 ans après avoir joué l’iconique Annie Hall, Diane Keaton, ne s’est pas lassée des vêtements à la coupe masculine. Malgré le fait qu’elle ait un peu l’air déguisé, on ne peut que saluer son originalité.
Grace Kelly, 1955
Silver Screen Collection via Getty Images
La robe verte Edith Head portée par Grace Kelly en 1955 restera sans doute un des looks les plus mémorables dans toute l’histoire des Oscars. Personne n’incarne la grandeur et la glamour de l’Hollywood d\'antan comme elle.
Bjork, 2001
Jeffrey Mayer via Getty Images
Comment aurions-nous pu laisser de côté la fameuse robe cygne de Bjork? Signée par Marjan Pejoski, la robe continue encore de faire parler près de 15 ans plus tard.
Kim Basinger, 1990
Ron Galella via Getty Images
Comme Demi Moore, Kim Basinger a aussi décidé de se lancer dans le design pour les Oscars. Le résultat : une robe blanche de satin accompagnée d’un veston. Si la tenue était bizarre, on peut au moins dire qu’elle était mémorable. \n

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.