Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La paperasserie au Canada coûte quelque 31 milliards de dollars par an aux entreprises

TORONTO - La paperasserie n'est pas seulement frustrante, elle coûte aussi aux entreprises canadiennes quelque 31 milliards $ par année, selon un rapport publié lundi par la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI).

La FCEI affirme que les petites entreprises — celles qui comptent moins de cinq employés — dépensent en moyenne 5942 $ par travailleur pour se conformer à la réglementation gouvernementale, soit environ 45 pour cent de plus que celles de la même catégorie aux États-Unis, qui dépensent 4084 $. Au Québec, l'écart est encore plus important, les petites entreprises déboursant annuellement 6153 $.

Et selon le rapport, la moyenne nationale demeure relativement inchangée depuis que l'organisme, l'un des plus importants groupes de pression du secteur privé au pays, a commencé à évaluer le coût de la réglementation en 2005.

Tony Clement, le ministre à la tête du Conseil du Trésor, a indiqué lundi que le gouvernement fédéral avait commencé à demander qu'on lui soumette des recommandations afin de réduire la paperasserie en 2010, mais il a ajouté qu'apporter des changements prenait du temps.

Bien que le gouvernement fédéral cherche à réduire les coûts des entreprises en matière de paperasserie, cela doit être fait sans compromettre les réglementations nécessaires, a ajouté M. Clement. Celui-ci était de passage à Toronto pour y dévoiler les changements proposés au Règlement sur les aliments et drogues, devant permettre de réduire le fardeau administratif des pharmacies canadiennes de 8,7 millions $ par année en coûts d’administration.

Ce changement de politique coïncide avec plusieurs initiatives similaires dévoilées lundi par le gouvernement fédéral, incluant des plans visant à réduire les exigences en matière de rapport des entreprises ayant des revenus entre 10 et 200 millions $. Cette réforme doit profiter à 32 000 entreprises et entraîner une réduction du fardeau de la réglementation de 1,2 million $.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les faits saillants du budget 2012

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.