Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Cette peinture pourrait être la plus ancienne réalisée par l'homme

Des chercheurs ont découvert cette peinture de cochon datée de 45 000 ans dans une grotte de l'île indonésienne de Sulawesi.
La peinture prouve qu'il y avait une présence humaine sur l'île de Sulawesi
La peinture prouve qu'il y avait une présence humaine sur l'île de Sulawesi

Une peinture représentant un porc, le sanglier des Célèbes, située dans la grotte de Leang Tedongnge sur l’île indonésienne de Sulawesi (Célèbes) serait l’art figuratif le plus ancien réalisé par l’homme.

C’est l’étude publiée dans la revue Science Advances mercredi 13 janvier qui a classé l’une de ces peintures comme le plus ancien dessin figuratif de notre espèce.

Adam Brumm, professeur en archéologie du centre australien pour l’évolution humaine de l’université Griffith de Brisbane (Australie), et ses confrères, certifient que la peinture date d’au moins 45 500 ans. Le record précédent, situé dans la même région, représentait aussi le sanglier des Célèbes, mais ce dernier était daté de seulement 43 900 ans.

Une peinture de 1,36m de long

Localisée à l’Est de Bornéo et au Sud des Philippines, l’île de Sulawesi possède une diversité unique d’espèces animales d’après le site du CNRS, rapportant une étude publiée dans la revue Royal Society Proceedings B en 2018.

L’île est, selon celle-ci, marquée par un très fort taux d’endémisme puisqu’au moins 61 des 63 espèces de mammifères non volants présentes sur l’île ne le sont nulle part ailleurs: le Babiroussa (cerf-cochon), l’Anoa (bœuf miniature) ainsi que le sanglier des Célèbes.

La peinture, qui représente ce dernier et mesure 1,36 mètre de long sur 54 centimètres, montre donc un parent des cochons fermiers et du sanglier des forêts européennes vivant toujours en Asie du Sud-Est, bien qu’à différents stades de domestication et même à l’état sauvage, comme expliqué dans L’Obs.

Membres “modernes” de notre espèce

Les archéologues sont convaincus que la peinture figurative a été réalisée par un Homo Sapiens. “Sur la base des preuves actuellement disponibles, nous ne pouvons conclure sans le moindre doute que cet art figuratif de Leang Tedongnge est le travail de membres cognitivement ‘modernes’ de notre espèce. Cependant, cela semble être l’explication la plus probable du fait de la sophistication de cet art figuratif précoce et le fait que les représentations de ce type ont jusqu’ici seulement été attribuées aux humains anatomiquement modernes partout ailleurs dans le monde,” assurent les archéologues.

Les artistes préhistoriques ne dessinaient en effet pas les parties génitales des porcins dans leurs œuvres.

Le porcin a été réalisé avec la pointe des doigts ou un pinceau. Les matériaux utilisés sont des pigments minéraux, de l’ocre, de couleur rouge ou couleur mûre, expliquent les archéologues.

Depuis la nuit des temps, l’homme a donc établi une relation particulière avec la nature et ceux qui y vivent; en particulier le porcin, qui, à travers les siècles, est devenu une source d’inspiration. On peut en effet voir dans d’importants musées d’art, des tableaux de grands maîtres sur lesquels les suidés sont représentés.

Ce texte a été publié originalement sur le HuffPost France.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.