Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Pénurie de carburant en France: la police force la réouverture d'une raffinerie

La police française est intervenue pendant la nuit de lundi à mardi pour forcer la réouverture de la raffinerie de Fos-sur-Mer, sur les rives de la mer Méditerranée, alors que la pénurie de carburant continue à se propager à travers le pays.

La Confédération générale du travail a réagi avec colère à l'intervention policière à Fos-sur-Mer, où la circulaiton normale des camions avait repris mardi. L'aile gauche radicale du syndicat est à l'origine du mouvement de contestation.

Le premier ministre Manuel Valls a déclaré à la radio Europe-1 que le site _ qui était paralysé depuis plusieurs jours par des manifestants opposés à une réforme du milieu du travail _ a maintenant été "libéré". Il a ensuite promis que d'autres le seront bientôt.

Les policiers sont arrivés à Fos-sur-Mer pendant la nuit. Ils ont écarté les grévistes assemblés autour de pneus enflammés, ce qui a permis aux camions-citernes bloqués à l'extérieur depuis plusieurs jours de finalement entrer. Les camionneurs ont toutefois dû faire preuve de patience avant de pouvoir se charger d'essence.

Les grévistes demandent au gouvernement de renoncer à cette réforme qui prolonge notamment la semaine de travail. Ils bloquent des raffineries et autres sites pétroliers à travers le pays.

Le secrétaire d'État chargé des Transports, Alain Vidalies, a déclaré sur les ondes de la chaîne i-Télé que 20 pour cent des stations d'essence du pays étaient touchées par des pénuries mardi matin.

Les syndicats menacent maintenant de paralyser la production des huit raffineries de France. Des grèves sont aussi prévues plus tard cette semaine dans les transports en commun parisiens et sur le réseau de transport ferroviaire.

Les automobilistes français continuent à se ruer vers les stations d'essence en prévision d'autres problèmes. Certains vont même faire le plein en Belgique.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le vrai du faux des arguments sur la loi Travail

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.