Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ce que vos pets révèlent sur votre santé

Saviez-vous qu’on pète tous environ 20 fois par jour?
Yuttana Jaowattana / EyeEm via Getty Images

Vous emmagasinez presque autant de gaz qu’Énergir? Les ascenseurs que vous empruntez se transforment en chambres à gaz? Les longues réunions sont rendues pénibles tant vous êtes ballonnés? Non, ce n’est pas normal. Même si tout le monde pète plusieurs fois chaque jour, voici peut-être pourquoi votre flatuosité est pire que les autres.

1. Vous avez une intolérance alimentaire

Ne pas avoir d’allergies (connues du moins) ne veut pas dire que vous ne souffrez jamais d’inconforts en lien avec votre alimentation. Les intolérances sont de plus en plus communes. Au lait, au gluten, aux oeufs… Si l’estomac n’arrive pas à digérer ces aliments, ça peut entraîner des ballonnements malodorants et gênants, du reflux gastrique et de la diarrhée après un repas.

Beaucoup de gens ont, par exemple, de la difficulté à digérer le lactose, le principal sucre dans les produits laitiers, puisqu’ils leur manque l’enzyme nécessaire (la lactase), provoquant un gonflement démesuré de l’estomac et produisant des flatulences particulièrement nauséabondes.

2. Vous mangez trop de légumineuses et crucifères

Pour digérer les légumineuses (pois, fèves, pois chiches, lentilles) et les crucifères (chou-fleur, brocoli, chou, choux de Bruxelles), les bactéries présentes dans votre système digestif doivent s’attaquer à eux. Pendant leur danse avec vos restes, ces dernières libèrent sur leur passage des gaz odorants. La solution est de diminuer sa consommation si on éprouve des inconforts réguliers.

Évitez aussi les aliments ultratransformés qui sont durs à digérer.

3. Vous mâchez trop de gomme

Oui, elle donne bonne haleine, mais la gomme nous incite à avaler beaucoup d’air, augmentant la quantité dans le système digestif à évacuer. De plus, le sorbitol, un agent sucrant présent dans plusieurs sortes de gomme, est absorbé par les bactéries intestinales, faisant augmenter leur production de gaz.

4. Vous aurez bientôt vos règles

«Les fluctuations de vos niveaux hormonaux juste avant vos menstruations peuvent causer d’importants ballonnements» à cause de mouvements irréguliers de l’estomac, affirment les auteurs de Docteur vais-je mourir?!, Drs Marc Eisenberg et Christopher Kelly. Ces gaz sont inévitablement évacués en flatulences.

Bilanol via Getty Images

5. Vous souffrez du syndrome du côlon irritable

Péter constamment tout au long de la journée pourrait être un signe que vous souffrez du syndrome du côlon irritable, explique le gastroentérologue Niket Sonpal. Votre système digestif devient en fait très sensible à toute forme de distension, qu’il s’agisse de nourriture ou de gaz. On peut alors vous conseiller de modifier votre alimentation pour réduire les inconforts.

6. Vous êtes stressé

«Les symptômes du syndrome du côlon irritable vont de pair avec le stress. Le stress et l’anxiété peuvent entraîner une ingestion excessive de l’air, une libération trop grande d’oxygène et des problèmes de digestion, causant une augmentation des gaz, dit Dr. Niket Sonpal. Lorsque les gens paniquent ou sont stressés, ils avalent souvent plus d’air que nécessaire, ce qui entraîne des ballonnements et une pression qui doit être relâchée. Sur l’autre spectre, l’hyperventilation permet à un excès d’oxygène d’entrer dans la circulation sanguine, ce qui peut également entraîner des problèmes de gaz.»

Diy13 via Getty Images

7. Vous manquez de bonnes bactéries

Péter régulièrement est un indicateur de bactéries intestinales saines et d’un appareil digestif fonctionnant correctement. Votre corps a besoin de bonnes bactéries dans l’intestin. Elles absorbent l’excès de fibres et de glucides dont nous n’avons pas besoin.

Toutefois, si vous en avez en nombre insuffisant, ça peut entraîner de la constipation et des ballonnements, et complètement déséquilibrer le système digestif, augmentant la fréquence des flatulences. La prise de probiotiques peut aider à rééquilibrer le tout.

8. Vous souffrez de diabète

«Le diabète peut endommager les nerfs qui entourent l’estomac et nuire à sa capacité d’effectuer ses tâches. Ce trouble est appelé “gastroparésie”; la nourriture stagne alors dans l’estomac, plutôt que de suivre le transit normal», précisent Drs Marc Eisenberg et Christopher Kelly.

selvanegra via Getty Images

9. Vous souffrez d’une maladie des reins, du coeur ou du foie (cas extrêmes seulement)

Une maladie qui atteint les organes vitaux peut causer une accumulation progressive de liquides autour des poumons et de l’intestin, augmentant considérablement les inconforts.

«En règle générale, ces problèmes de santé provoquent des flatulences extrêmes, des odeurs ou une pression étrange sur le rectum lorsque les gaz sont sur le point d’être libérés», précise Dr. Niket Sonpal.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.