Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Peter MacKay pose avec un chandail pro-arme

Le lobby pro-armes canadien, l'ACAF, a publié sur sa page Facebook une photo du ministre de la Justice Peter MacKay portant un chandail promotionnel du groupe avec le slogan « sans compromis ».

« Peter MacKay croit en la liberté! »

— L'Association canadienne pour les armes à feu

« Peter Mackay, le ministre de la Justice du Canada, avait de l'allure avec un chandail "pas de compromis" avec moi aujourd'hui! » a écrit sur Twitter Ericka Clarke, une employée de l'ACAF qui pose avec M. MacKay dans la photo publiée il y a quelques jours.

Questionné à ce sujet par Radio-Canada, le ministre de la Justice a voulu minimiser la portée de l'image, expliquant que c'était un membre des forces armées canadiennes qui lui avait remis le chandail et que c'est aux forces armées qu'il donnait son appui.

« Un ancien combattant canadien blessé en Afghanistan m'a approché lors d'une activité à Edmonton, il m'a remis un de ses t-shirts et m'a demandé de poser pour une photo ». a expliqué le ministre dans un courriel que nous a fait parvenir sa porte-parole Mary Ann Dewey-Plante. « Comme j'ai passé beaucoup de temps avec des membres des forces canadiennes, je n'ai jamais cherché à éviter une occasion de manifester mon appui à leur égard et à leur famille ».

« J'ai toujours été clair sur le fait que je soutiens les politiques sûres et sensées en matière d'armes à feu. De plus, notre gouvernement cherche à légiférer dans l'intérêt des chasseurs, des agriculteurs et des tireurs sportifs », a poursuivi le ministre.

L'Association canadienne pour les armes à feu défend les intérêts des propriétaires d'armes à feu. Elle dit qu'elle fait pression auprès du gouvernement pour que la loi canadienne reflète leurs besoins.

Des armes en evente sur Instagram
Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.