Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Plus de peur que de mal pour Bono à son atterrissage à Berlin

BERLIN, GERMANY - NOVEMBER 12: German Development Minister Gerd Mueller (not pictured) welcomes Bono (Paul David Hewson) to the Ministry of Development on November 12, 2014 in Berlin, Germany. (Photo by Michael Gottschalk/Photothek via Getty Images)
Michael Gottschalk via Getty Images
BERLIN, GERMANY - NOVEMBER 12: German Development Minister Gerd Mueller (not pictured) welcomes Bono (Paul David Hewson) to the Ministry of Development on November 12, 2014 in Berlin, Germany. (Photo by Michael Gottschalk/Photothek via Getty Images)

La vedette rock a eu quelques sueurs froides mercredi lorsque son avion a perdu une trappe à l'atterrissage à l'aéroport de Berlin.

Les autorités de l'aéroport de Berlin-Schönefeld ont toutefois indiqué qu'en aucun temps, la vie du chanteur irlandais n'avait été mise en danger.

Ralf Kundel, porte-parole de l'aéroport, a expliqué à l'agence de presse Deutsche Presse-Agentur (DPA) qu'une trappe d'une dimension de 80 centimètres sur 100 s'était détachée de l'avion personnel de Bono pour tomber près de la piste.

Le porte-parole également indiqué que la nature de la défectuosité demeurait inconnue pour l'instant, mais que les autorités allaient enquêter.

Le chanteur de U2 se rendait dans la capitale allemande pour participer à la cérémonie de remise des Bambi Awards, qui récompensent des personnalités artistiques allemandes et internationales.

INOLTRE SU HUFFPOST

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.