Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

«J'aime les femmes qui m'obéissent» : la police de Longueuil enquête sur des photos d'une femme battue

Le Service de police de Longueuil mène une enquête à la suite de photos pour le moins dérangeantes publiées sur Facebook.

Mardi soir, quatre clichés d'une femme couverte d'ecchymoses ont circulé sur le réseau social, avec la mention «J'aime les femmes qui m'obéissent».

Mais il est trop tôt pour confirmer s'il s'agit d'un cas réel ou d'une mauvaise blague, explique le porte-parole Mark David. Les équipes d'enquête tentent de retrouver les personnes impliquées et procéderont à une arrestation au besoin.

Les photos ont depuis été supprimées de la page Facebook de l'homme qui dit résider à Saint-Hubert.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.