Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Accord Canada-UE: Pierre Pettigrew à la rescousse

Canadian Minister of Foreign Affairs Pierre Pettigrew stands to speak in the House of Commons on Parliament Hill in Ottawa, April 4, 2005. Pettigrew was responding to opposition questions regarding Canadian photographer Zahra Kazemi, who died two years ago in Iran. REUTERS/Chris Wattie CW
Reuters Photographer / Reuters
Canadian Minister of Foreign Affairs Pierre Pettigrew stands to speak in the House of Commons on Parliament Hill in Ottawa, April 4, 2005. Pettigrew was responding to opposition questions regarding Canadian photographer Zahra Kazemi, who died two years ago in Iran. REUTERS/Chris Wattie CW

Le gouvernement Trudeau confie à l'ancien ministre libéral Pierre Pettigrew la mission de faire ratifier l'AECG, l'accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne (UE).

Le bureau de la ministre du Commerce international, Chrystia Freeland, a confirmé mercredi la nomination de M. Pettigrew.

"La connaissance approfondie qu'a M. Pettigrew de l'Europe, du commerce et des affaires sera cruciale pour concrétiser la signature de l'AECG cette année et sa ratification en 2017", a déclaré Mme Freeland par voie de communiqué.

"Il apporte une vaste expérience dans le domaine international et un dévouement sans borne envers la fonction publique", a-t-elle ajouté dans la même déclaration écrite.

La Commission européenne a fait savoir au début du mois de juillet que l'accord devra être ratifié par tous les États membres, soulevant ainsi certaines inquiétudes sur son avenir.

À ce moment, la ministre Freeland s'était dite persuadée que l'accord obtiendrait l'appui de la majorité du Parlement de l'UE.

Parmi les pays qui ont déjà exprimé des réticences à signer l'accord ou qui s'y opposent carrément, figurent la Bulgarie et la Roumanie, qui protestent contre le fait que le Canada continue d'imposer des visas à leurs citoyens.

La sortie du Royaume-Uni de l'UE n'a rien fait pour simplifier les choses, mais au gouvernement fédéral, on est d'avis que cela ne nuira pas à la ratification de l'entente.

Pierre Pettigrew a été ministre du Commerce international au sein du gouvernement libéral de Jean Chrétien et ministre des Affaires étrangères sous Paul Martin.

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) a salué sa nomination par voie de communiqué, mercredi.

"Pour les entreprises du Québec et du Canada, l'accord de libre-échange avec l'Union européenne est une occasion privilégiée de non seulement rejoindre un immense marché, mais aussi de diversifier leurs clients, ce qui pourrait permettre d'améliorer leur compétitivité", a déclaré Stéphane Forget, président-directeur général par intérim de la FCCQ.

VOIR AUSSI:

br>

Les 15 députés qui ont servi le plus longtemps (2016)

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.