Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ruée sur le polar québécois

Nous vous proposons deux critiques de romans québécois, qui ont les apparences du polar: «Sur ta tombe» de Florence Meney et «La Danse de l'ours» de Patrice Lessard.

Me revoici donc après plusieurs semaines de silence. Au menu pour ce retour: deux romans québécois qui ont toutes les apparences du polar, Sur ta tombe de Florence Meney et La Danse de l'ours de Patrice Lessard.

Sur ta tombe, de Florence Meney

Laure est forcée de retourner dans sa Bourgogne natale. Sa mère, qui occupait la maison ancestrale de la famille, est morte. Elle quitte temporairement son emploi de psychologue, un amoureux et sa vie quotidienne pour un court voyage, croit-elle. Mais l'aller-retour ne se déroule pas comme prévu. Les relations étaient quasi inexistantes avec sa parenté. Elle va peu à peu en découvrir la raison, ce qui la mène à plonger au fin fond d'une psyché bien fragile.

Tout le roman se déroule sous le joug de la disparition, à commencer par celle de sa grand-mère adorée, puis la sienne lorsqu'elle quitte le nid familial pour le Québec. La nouvelle du décès de sa mère la force à revenir en France, où elle constate alors à quel point son existence d'antan est effacée; plus aucun jouet, toutous, pas même un dessin d'enfance. Sa mère a tout rejeté, jusqu'à ses diplômes et ses photographies. Une vie entière balayée, effacée, niée.

Sa présence dans cette maison est sujette à la froide hostilité d'un oncle qui ne lui adresse la parole qu'avec des mots qui coupent comme une faucille. Et comme si ça ne suffisait pas, elle apprend du notaire qu'elle n'hérite de rien. Elle n'est qu'une intruse dans une famille qui n'en finit plus de disparaître, de sombrer, corps et biens.

C'est alors qu'un souvenir monstrueux, profondément enfoui, va refaire surface. Ce ne sera ni joli ni joyeux!

Laure, enceinte depuis plusieurs mois, décide de rester coûte que coûte, et de mettre au monde ce bébé dans cette maison. L'angoisse cède alors la place à la terreur.

Le poids bien trop lourd de cette rédemption impossible ne sera pas celui que l'on croyait.

Tout ce chemin parcouru, de la France au Québec, toutes ces longues études pour devenir psychologue n'auront été d'aucune utilité pour s'arracher à ses schèmes et quitter les ornières d'une vie qui tourne en boucle, et où se répètent sans cesse les mêmes erreurs!

Sur ta tombe de Florence Meney est un solide roman psychologique construit avec doigté et finesse.

«Sur ta tombe», Florence Meney
Courtoisie
«Sur ta tombe», Florence Meney

La Danse de l'ours, de Patrice Lessard

Patrick Tardif se terre quelque part dans Louisville. Il a un peu escroqué la mafia et se fait donc tout petit. Lorsque son ex-amoureuse, Blanche, et son ex-ami, Dave, lui demandent de cambrioler le bar Flamingo lors du Festival de la Galette, il hésite, puis se laisse peu à peu convaincre.

L'intrigue de départ est plutôt mince. Patrice Lessard part d'un simple fait divers et parvient à semer de multiples doutes dans la tête du lecteur, alimentant l'inquiétude et l'hésitation chez ses personnages. Tout le roman provoque l'inconfort.

Le personnage central (et narrateur) ne démontre pas une grande confiance en ses acolytes. Il demeure convaincu qu'il va se faire trahir à un moment ou l'autre par rapport au coup en préparation. La pègre et la mafia rodent autour de ce bar et il ignore jusqu'à quel point ils ont passé un pacte, et avec qui. Puis, le casse lui-même ne semble pas être rentable. Même à Louisville, la plupart des gens ne paient plus avec de l'argent comptant!

Et pour ajouter encore à l'inconfort du lecteur, l'auteur semble osciller entre le roman noir, le western et le drame. Cette valse-hésitation mènera les brigands à une sauvage chevauchée vers la catastrophe. Même la structure narrative du roman participe à la thématique, alors que narration et scènes dialoguées se fondent clandestinement l'une dans l'autre, semant au passage un doute lancinant dans la tête du lecteur.

Il en résulte toutefois un roman un peu échevelé qui n'est pas aussi convaincant que le précédent du même auteur, Excellence poulet.

«La danse de l'ours»
Courtoisie
«La danse de l'ours»

Florence Meney, Sur ta tombe,Éditions Druide, septembre 2018, 233 pages.

Patrice Lessard, La Danse de l'ours, Éditions Héliotrope NOIR, septembre 2018, 173 pages.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.