Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ce policier américain a réagi de manière surprenante à une plainte pour bruit dans la rue

Un agent de police de Gainesville en Floride a beaucoup fait parler de lui sur les réseaux sociaux pour sa façon peu orthodoxe de gérer une plainte pour nuisance sonore.

Il avait été appelé le 15 janvier par un anonyme afin de régler un problème de bruit dans la rue, causé par des jeunes qui jouaient au basket. Filmé par les caméras de la police de Gainesville pendant son service, Bobby White a renvoyé une image plutôt positive des forces de l'ordre en allant à l'encontre de la plainte.

Arrivé sur place, Bobby White s'est d'abord étonné de l'absurdité de la plainte en déclarant à l'un des jeunes basketteurs : "J'ai reçu une plainte concernant des jeunes qui jouent au basket dans la rue, vous y croyez, vous?". L'agent de police a ensuite rejoint la partie et finit par proposer aux joueurs de revenir le lendemain pour l'affronter lui et ses collègues, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus.

Cette vidéo publiée jeudi 21 janvier, par la police de Gainesville est rapidement devenue virale, cumulant en près de trois jours plus de onze millions de vues sur Facebook, où la vidéo a été partagée. La police de Gainesville a par ailleurs déclaré sur sa page qu'elle espérait que l'officier White inspire d'autres agents de police. Elle a également ajouté que les policiers de Gainesville devaient se "concentrer sur les vrais crimes" et qu'ils allaient "laisser les enfants être des enfants". Merci, la police de Gainesville!

L'ex joueur de basketball professionnel Shaquille O'Neal a tenu à souligner l'intervention du policier et a surpris les jeunes du quartier en allant les voir sur le même terrain de jeu, comme vous pouvez le constater dans la vidéo ci-dessous:

INOLTRE SU HUFFPOST

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.