Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un premier vaccin contre le Zika testé à Québec

Une première étude clinique pour tester l'efficacité d'un vaccin contre le Zika sera menée à Québec. Une équipe de chercheurs de l'Université Laval affirme être la première au monde à obtenir l'autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) et de Santé Canada pour le développement du vaccin.

Alors qu'il n'existe encore aucun vaccin ni traitement contre le Zika, l'équipe du docteur en microbiologie Gary Kobinger, au Centre de recherche en infectiologie (CRI) de l'Université Laval, est fière d'avoir atteint cette étape. Leur vaccin sera testé au CHU de Québec ainsi que dans deux centres américains.

« Un premier vaccin en développement sera administré pour la première fois à des humains dans le cadre de cette étude clinique, » précise la présidente-directrice générale du CHU de Québec, Gertrude Bourdon.

L'étude clinique devrait débuter dans les prochains jours. Le CHU est présentement à la recherche d'adultes volontaires pour y participer.

Le virus Zika se transmet principalement aux humains par des moustiques. Dans les cas plus sévères, il peut être à l'origine de fausses couches chez les femmes enceintes ou de cas de microcéphalie chez le nouveau-né.

Plus de détails suivront.

VOIR AUSSI:

Ce que vous devez savoir sur le virus Zika

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.