Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le «Q Shaman» maintenant prêt à témoigner contre Trump

Jacob Chansley, qui était «épris» de Trump, croit qu'il suivait les ordres de l'ancien président lorsqu'il a pris d'assaut le Capitole, selon son avocat.

L’émeutier cornu du Capitole est désormais prêt à témoigner contre son ancien héros Donald Trump lors du procès de destitution de l’ex-président, selon son avocat.

Jacob Chansley, qui vient de l’Arizona et se fait appeler le «QAnon Shaman», estime qu’il a été «trahi» par Trump, qui ne l’a pas pardonné, ni lui ni d’autres personne qui ont envahi le Capitole, affirme l’avocat Al Watkins, rapporté par l’Associated Press.

Me Watkins a déclaré jeudi dans un communiqué que M. Chansley était disposé à dire «si les paroles de l’ex-président Trump avaient été comprises par lui comme une invitation pure et simple à se rendre au Capitole avec le président pour se battre farouchement», peut-on lire dans le St. Louis Post-Dispatch.

M. Chansley — également connu sous le nom de Jake Angeli — était «horriblement épris» de Trump et pensait qu’il suivait les ordres du président de l’époque lors de l’insurrection au Capitole, explique Watkins.

Watkins dit qu’il n’a encore parlé à aucun membre du Sénat depuis l’annonce de son offre jeudi.

Le procès de Trump au Sénat devrait commencer la semaine du 8 février. Le témoignage d’une personne comme M. Chansley, qui croit qu’il suivait des ordres, pourrait être critique pour déterminer si Trump est coupable de l’article «d’incitation à l’insurrection» de la mise en accusation qui a été déposée contre lui par la Chambre.

M. Chansley a dit aux enquêteurs qu’il était venu au Capitole «à la demande du président que tous les “patriotes” viennent à Washington le 6 janvier», selon les archives judiciaires.

Le sénateur Lindsey Graham, fervent partisan de Trump, s’oppose entièrement à l’idée. «Je ne peux pas penser à une meilleure façon de transformer le procès de mise en accusation en un cirque complet que d’appeler le QAnon Shaman comme témoin à propos de quoi que ce soit», a-t-il tweeté vendredi.

Mais Watkins pense que le témoignage de Chansley est crucial. «Si l’article de mise en accusation en instance a du mérite, la voix de M. Chansley et la voix des autres personnes qui sont dans une situation similaire doivent être entendues et crues», a affirmé Watkins.

M. Chansley est depuis longtemps un habitué des rassemblements pro-Trump. Il n’a pas encore plaidé pour des accusations de troubles civils, d’obstruction à une procédure officielle, de conduite désordonnée dans un bâtiment à accès restreint et de manifestation dans un bâtiment du Capitole, entre autres chefs d’accusation. Il demeure dans une prison de Washington, D.C., où on lui sert des repas préparés avec des produits biologiques.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l’anglais.

En images: Des pro-Trump sèment le chaos au Capitole

Des pro-Trump sèment le chaos au Capitole

À VOIR AUSSI: La dépouille du policier tué lors de l’assaut des pro-Trump sera exposée au Capitole

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.