Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

L'épouse de Raïf Badawi sollicite des appuis en Europe

BRUSSELS, BELGIUM - 2015/05/26: Ensaf Haider is the wife of Raif Badawi, the Saudi blogger who was sentenced to ten years in prison and 1,000 lashes because of his critical blog. Ensaf currently traveling around the world to tell the story of her husband. (Photo by Jonathan Raa/Pacific Press/LightRocket via Getty Images)
Pacific Press via Getty Images
BRUSSELS, BELGIUM - 2015/05/26: Ensaf Haider is the wife of Raif Badawi, the Saudi blogger who was sentenced to ten years in prison and 1,000 lashes because of his critical blog. Ensaf currently traveling around the world to tell the story of her husband. (Photo by Jonathan Raa/Pacific Press/LightRocket via Getty Images)

VIENNE — L'épouse de Raïf Badawi s'est jointe mardi à une manifestation d'Amnistie internationale, devant l'ambassade d'Arabie saoudite à Vienne, afin d'obtenir la libération du blogueur saoudien condamné à 10 ans de prison dans son pays.

Ensaf Haidar et quelques dizaines de manifestants ont scandé « Arrêtez la torture! » et « Libérez Raïf! ».

Mme Haidar, qui vit en Estrie, au Québec, avec les trois enfants du couple, visite présentement des capitales européennes afin d'obtenir des appuis pour la libération de son mari.

M. Badawi a été condamné à une peine de 10 ans de prison après avoir été reconnu coupable de violation des lois saoudiennes relatives à la technologie, mais surtout d'avoir insulté sur son blogue certaines personnalités islamiques.

Il a aussi été condamné à recevoir 1000 coups de fouet, en 20 séances hebdomadaires, et à payer une amende d'un million de riyals (environ 348 000 $ CAD).

M. Badawi a reçu une première série de 50 coups de fouet le 9 janvier dernier, mais cette peine hebdomadaire a depuis été suspendue.

Voir aussi:

INOLTRE SU HUFFPOST

Qui est Raif Badawi?

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.