Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le maire Régis Labeaume dénonce les «saloperies» publiées sur les sites des médias

Radio-Canada.ca

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a mené une charge à fond de train contre les commentaires qu'il considère souvent comme haineux sur Internet, particulièrement sur les sites de nouvelles.

Questionné sur la responsabilité des diffuseurs de contenu sur Internet en marge de la Conférence sur la prévention de la radicalisation des jeunes qui se déroule à Québec, Régis Labeaume a indiqué que les médias devraient commencer par gérer leur propre site. La modération des commentaires n'est pas faite adéquatement, selon lui.

Citant les pages des médias de Québecor, Régis Labeaume a indiqué que les grands groupes de presse ont une responsabilité à l'endroit des contenus qu'ils diffusent.

« Comment voulez-vous qu'on éduque nos enfants, qu'on dise aux autres de faire attention, alors qu'une institution comme Québecor laisse des saloperies sur son site? Moi, ça me dépasse », a indiqué le maire de Québec.

Régis Labeaume a également ajouté que les médias, Québecor en tête, doivent montrer l'exemple. « C'est difficile de faire la leçon aux autres quand chez nous, les journaux les plus importants du Québec permettent des saloperies sur leur site. À un moment donné, il faut être responsable en société. »

Ce n'est pas la première fois que Régis Labeaume s'attaque ainsi aux commentaires sur les sites de grands médias.

Le maire de Québec a affirmé avoir déjà discuté du problème avec un dirigeant de Québecor, mais déplore que rien n'ait changé depuis.

Voir aussi:

Régis Labeaume en 10 faits saillants

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.