Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La réaction de la FAE au remaniement ne pourrait pas être plus claire (et plus courte)

Trois ministres de l’Éducation en un an… Cette fois, c’est Pierre Moreau qui prend les rênes du ministère et la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) y est allée d’un message d’exaspération, mais surtout excessivement court transmis par voie de communiqué : «Cette fois-ci doit être la bonne». C'est tout!

En tout cas, ça a le mérite d'être clair.

La FAE, qui considère que le premier ministre s’est trompé deux fois plutôt qu’une, espère que le nouveau remaniement de jeudi puisse coïncider avec une nouvelle ouverture, une écoute plus accrue envers les intervenants du milieu de l’éducation.

Le ministre François Blais qui avait succédé à Yves Bolduc était très critiqué par le réseau scolaire. On lui reprochait notamment son «obsession pour l’austérité» et son manque de leadership.

Remaniement ministériel à Québec

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.