Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Skittles a la réponse parfaite au tweet raciste de Donald Trump Jr. sur les réfugiés (VIDÉO)

Un tweet du fils de Donald Trump comparant les réfugiés syriens à des Skittles empoisonnés a semé l'émoi sur la twittosphère lundi.

Les internautes n'ont pas tardé à faire part de leur outrage en partageant des images d'enfants syriens ― dont Omrane ― pour rappeler qu'il s'agit d'être humains et non de bonbons.

Mêlée malgré elle à la controverse, la compagnie qui produit les Skittles, Wrigley America, a eu la réponse parfaite mardi.

Par voie de communiqué, la compagnie s'est dissociée du commentaire de Donald Trump Jr.

«Les Skittles sont des bonbons. Les réfugiés sont des personnes. Nous ne pensons pas qu'il s'agisse d'une analogie appropriée. Nous nous abstiendrons de faire d'autres commentaires, puisque tout ce que nous dirons pourrait être perçu comme une tentative de marketing.» ― Wrigley America

Certains consommateurs ont semblé apprécier la réponse posée de Wrigley.

Avec cette déclaration, Skittles vient de me convaincre d'acheter un petit sac. Mais pas assez petit pour que Donald Trump puisse le tenir dans ses minuscules mains.

Je vais aller m'acheter des Skittles pour regarder les débats la semaine prochaine.

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai une rage de Skittles.

INOLTRE SU HUFFPOST

Une journée dans les camps de réfugiés

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.