Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Turbulences chez un important acheteur de C Series

AV8PIX Christopher Ebdon/Flickr

La compagnie d'Indianapolis, qui offre un service régional pour de plus gros transporteurs aériens comme American Airlines et Delta, s'est en effet placée sous la protection des tribunaux pour se prévaloir des dispositions du chapitre 11 de la Loi sur les faillites.

Le transporteur a fait savoir toutefois qu'il continuerait d'offrir des vols malgré sa décision.

En 2010, Republic Airways Holdings avait signé avec Bombardier une entente de commande ferme pour l'acquisition de 40 biréacteurs de ligne CS300 au coût de 3,06 milliards de dollars. Cette entente était assortie d'options pour 40 autres appareils.

Invitée à commenter cette nouvelle, une porte-parole de Bombardier, Isabelle Gauthier, a indiqué que, que pour le moment, la commande ne semblait pas menacée.

Bombardier Transport
Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.