Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Échec des négociations en santé: les personnes âgées vont écoper, prédit Barrette (VIDÉO)

« Le gouvernement fédéral, par son indécision, va faire écoper les personnes âgées. C’est dommage. »

OTTAWA – Si le fédéral ne respecte pas ses engagements en santé, ce sont les personnes âgées et les autres populations vulnérables qui vont écoper, prédit le ministre de la Santé Gaétan Barrette.

« Le gouvernement fédéral, par son indécision, va faire écoper les personnes âgées. C’est dommage », a-t-il déploré, après l’échec des négociations sur la santé entre Ottawa et les provinces lundi.

Le ministre Barrette a pourfendu pendant des mois la décision d’Ottawa d’abaisser les transferts en santé, tel qu’il était prévu par le gouvernement conservateur, de 6% à 3% à compter de 2017.

Quant aux sommes promises en soins à domicile et en santé mentale, Québec dénonçait les conditions qui y étaient assorties, puisque la santé est de compétence provinciale.

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, avait proposé une offre bonifiée aux provinces qui, à leur tour, ont dénoncé « l’ultimatum » du fédéral. Elles estiment que les négociations n’ont duré que deux heures, environ, dans la journée de lundi.

Pour l’instant, la hausse des transferts en santé diminuera à 3% par année à partir du 1er avril prochain, comme prévu. Impossible de dire, pour l’instant, si les trois milliards de dollars prévus en soins à domicile seront bel et bien dans le prochain budget.

« Le gouvernement fédéral n’a pas négocié, critique le ministre Barrette. On est encore prêts à négocier. Mais actuellement, sur la table, on revient à la case départ. »

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.