Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Sculpture: Anish Kapoor recouvre des graffitis antisémites de feuilles d'or

VERSAILLES, FRANCE - SEPTEMBER 21: Employees apply gold leaf to cover the vandelism suffered by 'Dirty Corner' by British-Indian sculptor Anish Kapoor in the garden of Chateau de Versailles on September 21, 2015 in Versailles, France. Following a court order, Anish Kapoor has decided to cover anti semitic graffiti on his controversial sculpture after the piece was vandalized three times since its inauguration. (Photo by Chesnot/Getty Images)
Chesnot via Getty Images
VERSAILLES, FRANCE - SEPTEMBER 21: Employees apply gold leaf to cover the vandelism suffered by 'Dirty Corner' by British-Indian sculptor Anish Kapoor in the garden of Chateau de Versailles on September 21, 2015 in Versailles, France. Following a court order, Anish Kapoor has decided to cover anti semitic graffiti on his controversial sculpture after the piece was vandalized three times since its inauguration. (Photo by Chesnot/Getty Images)

Les graffitis antisémites peints sur la sculpture «Dirty Corner», au coeur des jardins du Palais de Versailles, en France, sont en voie d'être recouverts de feuilles d'or.

Surnommée le «Vagin de la Reine», l'oeuvre controversée de l'artiste indo-britannique Anish Kapoor a été vandalisée à trois reprises depuis son installation en juin dernier.

Samedi dernier, le tribunal administratif de Versailles a ordonné que les graffitis antisémites soient effacés, mais le sculpteur juif de 61 ans a plutôt décidé de les recouvrir de feuilles d'or.

«Je crois avoir trouvé la réponse royale», a-t-il déclaré au quotidien français «Le Figaro».

Un système d'alarme est également installé sur l'oeuvre en vue d'éviter les futurs actes de vandalisme.

INOLTRE SU HUFFPOST

8 pièces de la rentrée culturelle à voir à Montréal

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.