Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le mot «Sexto» deviendra «textopornographie» a tranché l'Académie française

PARIS - La France a maintenant un terme pour ce qu'on appelle le «sexto».

Envoyer des photos ou des messages textes sexuellement explicites à votre amoureux en France s'appelle dorénavant de la «textopornographie».

Le terme a récemment été choisi par l'Académie française, la prestigieuse institution de surveillance de la langue française, à laquelle l'écrivain québécois Dany Laferrière a récemment été admis. L'Académie invente régulièrement des mots français pour des expressions courantes tirées de l'anglais ou d'autres langues.

L'académicienne Sophie Tonolo, également éditrice de dictionnaires, affirme que c'est le ministère de la Justice qui a fait la suggestion de trouver un mot pour le «sexto» ou «sexting», tant le phénomène survient de plus en plus souvent dans les cas judiciaires.

Il s'agit de l'un des nombreux mots publiés ce mois-ci dans un registre gouvernemental judiciaire. Il pourrait ne pas apparaître dans un dictionnaire, si le phénomène s'essouffle.

INOLTRE SU HUFFPOST

La Loi 101 au Québec

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.