Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Sondage Léger: plus d'un Canadien sur trois admet avoir conduit avec les facultés affaiblies par l'alcool

Et les baby-boomers sont les plus susceptibles de l'avoir fait.
sestovic via Getty Images

Alors que Québec vient de durcir les pénalités pour ivresse au volant, un nouveau coup de sonde de la firme Léger révèle que plus d'un Canadien sur trois (36%) admet avoir déjà conduit sous l'influence de l'alcool.

Les résultats du sondage démontrent que les hommes (46%) sont plus enclins que les femmes (27%) à prendre le volant après quelques verres... ou simplement plus honnête lorsqu'on leur pose la question!

Autres temps, autres moeurs

Si l'on se fie aux histoires de nos aïeux, il fut un temps où «tout le monde conduisait avec une bière entre les jambes». C'est peut-être ce qui explique que les baby-boomers (43%) soient près de deux fois plus susceptibles d'avouer avoir conduit avec un verre dans le nez que les milléniaux (24%). À moins que ce ne soit lié aux règles plus strictes pour les nouveaux conducteurs. Ou simplement au fait que les baby-boomers ont plus d'années passées derrière le volant...?

Des chiffres néanmoins élevés considérant les nombreuses campagnes de sensibilisation menées par la Société de l'assurance-automobile du Québec (SAAQ) au cours des deux dernières décennies.

Le Québec (40%) fait partie des provinces les plus délinquantes sur la question, dépassée uniquement par l'Alberta.

Léger

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.