Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Appli sur les règles: SOS PMS, le gadget sexiste de Sanofi pour «survivre» aux humeurs des femmes

Une application pour alerter les hommes de l'arrivée des règles de leur compagne et des petits désagréments qui vont avec? C'est l'idée bien sexiste de l'application italienne SOS PMS développée pour un médicament du groupe pharmaceutique Sanofi.

«Survivre au syndrome prémenstruel des femmes? Aujourd'hui, il existe enfin une solution pour vous: SOS PMS, l'application qui vous permet d'éviter la tragédie qui s'abat chaque mois sur tous les hommes», peut-on lire dans les premières phrases de la description de l'Apple Store.

Créée par Publicis pour Donna Mag, un médicament contre les règles douloureuses et le fameux syndrome prémenstruel (désordre applicable aux jours précédant les règles chez certaines femmes), SOS PMS propose à ses utilisateurs de recevoir des notifications lorsque les règles de leur partenaire approchent et que la situation est «la plus critique».

Mais l'application va encore plus loin en prodiguant des conseils «sur la façon de se comporter avec elle pendant le syndrome prémenstruel» et vous aide «à choisir le bon cadeau pour elle» (comme des chocolats) en vous disant «où le trouver sans faire trop de route», renchérissent les créateurs de l'outil. Bref, une belle boîte à outils machiste pour se «déplacer en toute sécurité dans le monde mystérieux du syndrome prémenstruel».

«Sommes-nous vraiment au 21e siècle?»

L'appli se veut second degré et amusante comme le montre la vidéo de lancement qui revisite les grands événements historiques en expliquant que tout a basculé à cause de la mauvaise humeur des femmes et de leurs caprices pendant les règles (voir vidéo en tête d'article). Mais rares sont les personnes qui ont apprécié l'humour et l'idée des créateurs de cette application.

Peu téléchargée sur l'Apple Store comme sur Google Play, SOS PMS est passée plutôt inaperçue. Mais le seul commentaire laissé sur le magasin d'application d'Apple donne le ton: «Préparez-vous, voici l'application la plus sexiste que vous n'avez jamais vu. Mon dieu, sommes-nous vraiment au 21e siècle?»

Dans les médias et les billets de blogs qui ont pris le temps d'en parler, les critiques sont aussi au rendez-vous. «J'ai rarement vu un tel mélange de misogynie, de sexisme et de marketing», peut-on lire sur Agora Vox en Italie. En France, aufeminin.com s'insurge également contre cette «appli sexiste qui nous fout en rogne» et il en va de même pour le blogue de Marie Donzel sur Francetvinfo qui déglingue «l'appli anti-mégère menstruée qui tamponne cliché sur cliché».

INOLTRE SU HUFFPOST

L'appli SOS PMS en images

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.