Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Stephen Harper dit s'inquiéter du nombre de travailleurs étrangers au pays

CP

CALGARY - Le premier ministre Stephen Harper dit être inquiet à propos de l'usage croissant de travailleurs étrangers temporaires au Canada.

Selon lui, certains employeurs doivent faire venir de la main-d'oeuvre de l'étranger pour combler des postes.

Il estime toutefois que ces travailleurs étrangers ne devraient que combler temporairement des postes liés à des domaines où il existe «de graves pénuries» de main-d'oeuvre.

Le premier ministre assure d'ailleurs qu'une réforme est en cours de rédaction pour s'assurer que le programme ne soit utilisé qu'à ces fins.

En 2012, plus de 213 000 travailleurs étrangers se trouvaient au pays, et 160 000 autres immigrants sont arrivés au Canada en vertu du Programme des travailleurs qualifiés.

La croissance rapide du programme de travailleurs étrangers temporaires a soulevé des inquiétudes à propos de la possibilité que des entreprises canadiennes comblent des postes vacants avec des employés étrangers payés à plus faible salaire, plutôt que de véritablement trouver des Canadiens pour occuper ces emplois.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques controverses du gouvernement Harper

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.